Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Sandrine Rousseau en couple avec un homme "déconstruit" : moqueries et réflexions

Sandrine Rousseau en couple avec un homme "déconstruit" : moqueries et réflexions
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
8 photos
Membre d'Europe Ecologie les Verts, Sandrine Rousseau est sous les feux des projecteurs en raison des primaires de son parti. La vie privée s'immisce rapidement dans le tourbillon médiatique et elle n'y a pas échappé en abordant brièvement sa vision du couple.

Ce 28 septembre 2021, on connaîtra la personne qui va représenter Europe Ecologie les Verts à l'élection présidentielle. Deux candidats s'affrontent : Yannick Jadot d'un côté, Sandrine Rousseau de l'autre. La tension est forte, l'issue du vote est incertaine. Dans ce tourbillon politique et médiatique dans lequel la femme politique a déjà eu droit aux attaques sexistes, ces deux personnalités peuvent compter sur le soutien de leur moitié.

Sandrine Rousseau possède un parcours consciencieux. La femme politique de 49 ans fait des études d'économie et devient enseignante à l'université après son doctorat en 2002. Parallèlement, elle affine son goût pour la politique en démarrant par le syndicalisme puis rejoint EELV. Un parti dont elle s'éloigne après l'affaire Denis Baupin qu'elle accuse de harcèlement sexuel en 2017. Quatre ans plus tard, elle est revenue sous les projecteurs avec la même étiquette politique, purgée du scandale, et décroche la seconde place aux primaires écologistes.

Lorsque les accusations contre Denis Baupin sont médiatisées par l'enquête de Mediapart et France Inter, puis par son livre Parler, Sandrine Rousseau confie à quel point cela a impacté sa vie privée. "J'ai divorcé trois semaines avant la publication de l'article. J'ai dit à celui qui allait devenir mon ex mari 'l'affaire Baupin va sortir', il m'a répondu 'C'est en partie à cause de lui qu'on est là", a-t-elle déclaré pendant le procès en février 2019.

Aujourd'hui, Sandrine Rousseau prendra soin de ne pas parler de sa vie privée. Mais lorsque quelque chose lui échappe lors d'une interview, les informations feront le tour du web. Ainsi, lors de son débat face à Yannick Jadot sur LCI, le 22 septembre dernier, elle s'est dit fière de "vivre avec un homme déconstruit" : "Et j'en suis très heureuse."

L'expression va être à la fois moquée sur les réseaux sociaux, notamment par ses détracteurs, mais également source de réflexion. "La déconstruction est une démarche personnelle, ça demande du temps, des lectures, et une volonté aussi de déconstruire les a priori que nous pouvons chacun·e avoir", précise-t-elle sur Twitter.

Considérée comme radicale, Sandrine Rousseau doit affronter les réactions épidermiques par ses opposants. On ne lui épargne pas grand-chose mais elle a fait face à pire. On se souvient en 2017 sur le plateau d'On n'est pas couché sur France 2, lorsque la chroniqueuse Christine Angot attaque violemment sa démarche quand elle publie son ouvrage Parler qui accuse Denis Baupin d'harcèlement politique. Quatre ans plus tard, plus forte et sans concession, elle continue d'assumer ses convictions. Débattre sereinement ne lui fait pas peur et elle aura l'occasion de le faire en toute intelligence face à Marlène Schiappa qui vient de publier une tribune dans Le Point qu'elle a intitulé "Eloge de l'homme construit".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image