Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Scandale des Bleus - Abou, désormais libre, s'exprime : ''Bien sûr, je connais Zahia'' ! (réactualisé)

2 photos
Lancer le diaporama
Abou répond aux questions de Marc-Olivier Fogiel. Il parle de Franck Ribéry et Karim Benzema, qu'il ne connaît pas personnellement. 7/06/2010

Réactualisation de 15h25 : Abou a également parlé de... Benzema ! Nous avons pu récupérer le son de cet entretien qui n'a pas été diffusé sur l'antenne d'Europe 1. Il confirme encore qu'il ne le connaît pas personnellement mais qu'il l'a effectivement croisé le fameux soir ou une relation tarifée ( d'après les déclarations de Zahia) a eu lieu alors qu'elle était encore mineure, lors d'une soirée spéciale foot...

A quelques jours du lancement de la Coupe du monde, le scandale "Zahia" continue de faire parler depuis le début de cette affaire de proxénitisme touchant l'équipe de France de football qui a éclaté au mois d'avril. Cette fois, la parole est donnée à Abou-Sofiane M. dit Abou, suspecté d'être un intermédiaire entre la jeune femme et les sportifs. Il a alors été mis en examen et incarcéré pour proxénitisme aggravé sur mineure. Désormais libéré mais sous contrôle judiciaire, il s'explique sur Europe 1, au micro de Marc-Olivier Fogiel, ce 7 juin. Son avocat Maître Jérôme Boursican est également présent lors de cette intervention. Abou est présumé innocent dans cette affaire jusqu'au jugement définitif. Extraits.

L'heure est aux démentis : il affirme n'avoir jamais mis en contact des hommes et des femmes pour des relations sexuelles tarifées et précise la nature des liens avec Franck Ribéry et Karim Benzema : "Je ne les connais pas, je n'ai pas leur numéro de téléphone personnel, ils ne sont jamais venus dans une de mes soirées." Son seul contact : Sidney Govou qui joue à l'Olympique Lyonnais. Abou est originaire de Lyon et c'est dans cette ville qu'il l'a rencontré au cours d'une soirée, tout en ajoutant : "Il n'est jamais venu à aucune de mes soirées."

Quels sont ses rapports avec la sulfureuse escort-girl Zahia ? "Bien sûr, je connais Zahia. Je l'ai connue dans le cadre de soirées, je me suis lié d'amitié avec elle, je n'avais aucune idée de son âge, elle disait souvent qu'elle était majeure. [...] Zahia, je l'ai invitée à mes soirées comme toutes les autres personnes parce qu'il fallait que je ramène du monde." Ils se sont connus en 2008, elle était "sympa" et "mignonne". Impossible pour lui de nier ses liens avec elle puisque lors de son audition avec le juge d'instruction, Zahia Dehar, majeure depuis trois mois et qui s'est constituée partie civile, a confirmé qu'Abou n'était en aucun cas son souteneur, qu'elle avait toujours été libre de ses choix et de sa vie, comme elle l'avait confié dans Paris-Match. Certes, à relire cette interview, elle a reconnu lui avoir à plusieurs reprises donné de l'argent, mais des sommes modestes, comme des menus cadeaux, mais pas des sommes tarifées correspondant aux clients qu'il aurait pu lui présenter dans le cadre de son job d'Escort-Girl... Bizarrement, aucune question concernant Karim Benzema, un joueur de Lyon, mis en cause dans cette histoire, mais toujours pas entendu !

Abou admet également avoir des soupçons sur la profession de Zahia : "Je me suis aperçu au bout de quelques mois que c'était une prostituée. Bizarrement, quand je m'en suis rendu compte, je l'ai perdue de vue. [...] Elle est juste venue à mon anniversaire." L'escort-girl ne lui aurait offert qu'un tee-shirt. Selon Abou, elle est une connaissance, pas plus que cela.

Par ailleurs, Abou appuie bien sur le fait que l'organisation des soirées avait un but alimentaire : "Vous savez, quand on est animateur sur le câble, on n'en vit pas." L'ancien candidat de Nouvelle Star qui est considéré comme un oiseau de la nuit tempèrerait-il son attrait pour les paillettes ?

Qu'en est-il des fameuses révélations qu'Abou voulait faire ? Finalement, Abou ne dit rien sur personne mais s'insurge sur les conditions de détention qu'il a subies : "Pour quelqu'un qui n'a rien fait, six semaines c'est énorme." Enfin, l'homme qui aurait voulu être une star devrait être à l'affiche d'un film qui sera diffusé cet hiver.

Regardez l'intégralité de l'interview réalisée pour Europe 1, ci-dessus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel