Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Sean Penn à coeur ouvert sur l'accident de son fils : ''Il aurait pu mourir''

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Le 24 août prochain, Sean Penn sera à l'affiche du film This Must Be The Place, dans lequel il joue un personnage au look vraiment très particulier. Ce film, présenté au festival de Cannes, raconte le parcours d'une ancienne rockstar qui décide de poursuivre, à travers l'Amérique, la vengeance qui hantait son père. Pour le supplément Version Femina du Journal de Dimanche, l'acteur et réalisateur se confie sur son travail, mais également sur l'épreuve dramatique qu'il a affrontée : l'accident de son fils.

Au cours de l'interview, Sean Penn revient sur l'accident dont a été victime son fils, Hopper, dont la mère est son ex-femme, Robin Wright : "Après mon divorce, Hopper, mon fils de 17 ans, dont j'avais la garde pour huit mois, a eu un très grave accident de skateboard. Il souffrait d'un traumatisme crânien, il aurait pu mourir. Les neurochirurgiens ont été top et il s'en est miraculeusement sorti. Il était sur pied en deux semaines, et aujourd'hui, il se porte comme un charme. En ce moment, il se trouve d'ailleurs à Haïti pour faire du bénévolat. Quand j'étais à son chevet, j'ai pu constater comment seule la morphine le soulageait. Une fois sorti de l'hôpital, il est retourné vivre avec sa mère, car elle lui manquait."

Particulièrement engagé par différentes questions humanitaires, Sean Penn s'est mobilisé sans attendre sur l'île de Haïti, après le dramatique séisme du 12 janvier 2010. A la différence de certaines stars qui font des passages éclairs devant les objectifs, il a consacré de longues semaines à ce travail humanitaire, profitant du fait que son fils était avec sa mère, que sa fille aînée Dylan était partie faire ses études à New York et qu'il n'avait pas d'impératifs cinématographiques prioritaires par rapport à la situation en Haïti. Aujourd'hui, il s'insurge devant le fait qu'une grande partie de l'argent récolté continue d'être mal dépensée : "Il y a d'énormes problèmes de gestion fiancière et de redistribution au sein de ce bourbier des ONG."

Sean Penn prépare par ailleurs une nouvelle réalisation, après The Indian Runner, Crossing Guard, The Pledge et Into the wild. Son prochain film en tant que cinéaste s'intitule The Comedian, une oeuvre qui devait à l'origine être réalisée par Martin Scorsese : "Un script dont je ne suis pas l'auteur et qui a été écrit pour Robert de Niro. Une comédie féroce et hilarante que j'ai lue littéralement plié de rire. Pour l'instant, je cogite beaucoup et je me documente."

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le magazine Version Femina, distribué avec le Journal du dimanche du 22 août.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image