Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ségolène Royal, capricieuse, veut Michel Denisot pour elle seule !

Être traitée comme une Présidente de la République. Voilà l'exigence de Ségolène Royal pour participer au Grand Journal de Canal + mardi soir après l'annonce de sa candidature aux primaires du PS. La présidente de la région Poitou-Charentes aurait demandé selon Europe 1 ce matin un face à face exclusif avec Michel Denisot, sans les chroniqueurs sur le plateau pour une interview spéciale. La production de l'émission refuse ce traitement de faveur, Ségolène Royal se rabat donc sur le 20 heures de David Pujadas le soir-même, où elle sera traitée comme tous les invités : en face à face, sans intervenants extérieurs. Ce caprice de star politique n'est pas le premier de la candidate socialiste, elle a pour habitude d'imposer régulièrement ses conditions aux intervieweurs. Enfin, présidente de la République, elle ne l'est pas encore, on en est aux primaires du PS... seulement !

Appartement cambriolé

Depuis l'annonce surprise de sa candidature aux primaires, Martine Aubry, qui imaginait un pacte entre elle et Dominique Straus-Kahn reste sans voix. Celle qui n'aime pas vraiment la télévision et encore moins les journalistes devrait prendre la parole ce week-end, dans Le Journal du Dimanche.

En attendant, Ségolène Royal profite du champ médiatique libre laissé par la première secrétaire du parti. Et le cambriolage de son domicile deux jours après son dépôt de candidature est une formidable occasion de s'exposer. Une tentative de déstabilisation ou une simple mise à sac dans un quartier huppé de la banlieue parisienne ? Pour Ségolène Royal, il n'y a aucun doute, son appartement avait déjà été visité 2006 et 2008 à deux moments clés de sa carrière politique. Mais l'enquête de police pourrait démontrer le contraire : les empreintes d'une jeune mineure étrangère multi-récidiviste ont été identifiées. Il ne s'agirait donc que d'un simple cambriolage, comme malheureusement beaucoup d'appartements sont la cible, dans les beaux quartiers. Ségolène Royal ne pousserait-elle pas le bouchon un peu loin en déclarant : "Si ces informations sont confirmées (qu'il s'agit d'une jeune mineure étrangère multi-récidiviste NDLR), je souhaite qu'elle soit rapidement entendue pour savoir ce qui a motivé cet acte de vandalisme et éventuellement qui est à l'origine de cette demande et de cet acte d'une extrême brutalité". Ségolène Royal a encore du pain sur la planche pour accentuer sa popularité dans le coeur des socialistes. Selon un sondage CSA pour Le Parisien publié ce matin, DSK obtiendrait 10 points d'avance sur Ségolène Royal et 13 sur Martine Aubry si les primaires étaient organisées ce week-end.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jean-Jacques Bourdin anime sa dernière matinale, "Bourdin Direct", sur RMC - 10 juillet 2020
Nicolas Canteloup rend hommage à Jean-Jacques Bourdin sur RMC pour sa dernière matinale - 10 juillet 2020
Melanie C en interview exclusive pour Purepeople. Le 5 juillet 2020.
M. Pokora, le 8 juillet 2020 sur Instagram.
M. Pokora, le 8 juillet 2020 sur Instagram.
M. Pokora, le 8 juillet 2020 sur Instagram.
Sarah Fraisou dévoile son cadeau d'anniversaire : un sac de la maison Dolce & Gabbana.
Amel Bent s'est filmée dans la pénombre, chantant sur "Amoureuse" de Véronique Sanson. Le jugement du procès de son mari Patrick Antonelli est attendu pour mercredi 8 juillet 2020.
Amel Bent s'est filmée dans la pénombre, chantant sur "Amoureuse" de Véronique Sanson. Le jugement du procès de son mari Patrick Antonelli est attendu pour mercredi 8 juillet 2020.
Eric Dupond-Moretti lors de son discours au ministère de la Justice, lors de sa passation avec Nicole Belloubet le 7 juillet 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel