Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ségolène Royal : ''Je ne vais pas entrer au couvent''

Ségolène Royal assistait à l'université d'été d'Europe Ecologie - Les Verts à Poitiers, le 22 août 2012.
18 photos
Lancer le diaporama
Ségolène Royal assistait à l'université d'été d'Europe Ecologie - Les Verts à Poitiers, le 22 août 2012.

Depuis le 17 juin et le second tour des élections législatives, Ségolène Royal se tient à bonne distance de La Rochelle et du Parti socialiste. Elle n'a pas assisté à l'université d'été du parti et a préféré faire une apparition à celle d'Europe Ecologie - Les Verts. Elle s'est ensuite envolée vers l'Afrique du Sud pour assister au 24e Congrès de l'Internationale socialiste où elle est élue, avec 74 votes (sur 81), vice-présidente de l'organisation. En marge de cette renaissance internationale, la présidente du Poitou-Charentes revient sur l'affaire, la défaite, le tweet et prévient : "Je ne vais pas entrer au couvent."

Double peine

Assister à l'université d'été du Parti socialiste, Ségolène Royal "ne le sentait pas". Il est encore trop tôt pour revenir sur la "scène du crime", selon ses déclarations faites en Afrique du Sud et publiées ce lundi 3 septembre par Le Figaro. "J'aurais été pourchassée par les médias. Tout le monde m'aurait guettée, scrutée.... J'ai besoin de temps. C'est lent, la réparation." Au-delà de la défaite politique, des "erreurs stratégiques" qu'elle reconnaît, il y a la blessure intime aggravée par ce tweet ("vengeur" pour certains) de Valérie Trierweiler soutenant l'adversaire Olivier Falorni. Les mots qu'emploie Ségolène Royal sont lourds de sens : "La Rochelle, c'est une injustice. Un crash. Un accident de parcours. Je ne mérite pas ça. La politique, c'est beaucoup d'engagement, de sacrifices... subir une humiliation comme cela, sous plusieurs angles [la défaite politique doublée du tweet selon Le Figaro], c'est violent. J'absorbe aussi la violence que cela représente pour mes enfants. Pour eux, je dois être forte, continuer à être joyeuse. Mais ça reste un double choc."

Avec François...

En cette rentrée politique, plusieurs journalistes se sont penchés sur la personnalité de Valérie Trierweiler. De nombreux livres s'interrogent sur ses rapports avec François Hollande et décrivent ce bras de fer permanent sur fond de vengeance personnelle. À plusieurs milliers de kilomètres de l'Élysée, Ségolène Royal regrette ce qu'elle considère comme une dérive - "Comme disait Mitterrand, je fais vendre du papier. C'est irrationnel !" - et s'inquiète de ce qu'elle détourne l'attention du message politique du président : "Tout cela, ce n'est pas bon pour François. Il essaye de gérer au mieux. La dignité politique est atteinte. Pas le profond respect et l'amitié que nous avons l'un pour l'autre."

La présidente du Poitou-Charentes se reconstruit et réfléchit à son futur. Après trente ans de vie politique, il lui est "impensable" d'arrêter. "Je ne vais pas entrer au couvent !" ironise Ségolène Royal. Je suis libre, disponible... Il se passe toujours des choses en politique." Elle ne veut cependant pas d'un point de chute : "C'est dégradant... Je n'ai pas besoin d'un lot de consolation. On a parlé de tout cela avec François, il a le souci de rassembler les compétences. Si je peux être utile, j'assumerai les responsabilités que l'on me proposera..." Entrer au gouvernement, pourquoi pas ? Mais selon l'intéressée, Valérie Trierweiler ferait rempart : "Elle interdit à François de me nommer ministre, c'est ça, la vérité", aurait confié Royal à la journaliste du Point, Anna Cabana.

"Les confidences africaines de Ségolène Royal", dans "Le Figaro", lundi 3 septembre 2012.
"Entre deux feux", d'Anna Cabana et Anne Rosencher, Grasset, 17 euros, sortie le 29 août.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Claude Chirac sur BFM TV pour rendre hommage à son père Jacques Chirac, au premier anniversaire de sa mort. 2020
Amel Bent goûte sa première huître le 26 septembre 2020 sur Instagram.
Amel Bent goûte sa première huître. 2020 sur Instagram.
Christina Milian et M. Pokora à Paris.
Christina Milian et M. Pokora à Paris.
M. Pokora invité de 50 Min Inside (TF1).
Laury Thilleman piégée dans "Surprise sur prise" par son mari Juan Arbelaez - France 2, 26 septembre 2020
Laury Thilleman piégée dans "Surprise sur prise" par son mari Juan Arbelaez - France 2
Frank Delay fête les 18 ans de son fils Kezian le 25 septembre 2020.
Benjamin Castaldi en pleine sieste le 25 septembre 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel