Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sia : "Alcoolique et droguée en rémission", elle confie avoir eu "des pensées suicidaires"

Sia : "Alcoolique et droguée en rémission", elle confie avoir eu "des pensées suicidaires"
14 photos
À 45 ans, Sia a dévoilé son tout premier film "Music", en salles depuis le 14 janvier 2021 en Australie. Traitant des addictions et des obsessions d'une dealeuse de drogue confrontée à l'autisme, l'artiste a confié que le pitch pourrait bien être inspiré, en partie, de sa propre vie...

Chanteuse et désormais réalisatrice, Sia a imaginé son tout premier film baptisé Music. Pour ce long-métrage, la chanteuse australienne de 45 ans a choisi Kate Hudson pour incarner le personnage principal Zu, une dealeuse de drogue à la personnalité instable.

Dans une interview pour Le Journal du dimanche publiée ce 21 mars 2021, Sia a livré quelques confidences sur sa santé mentale et a à nouveau avoué avoir longtemps été victime d'addictions. Zu serait-il alors directement lié au passé et à la vie de Sia ? Franche, elle admet : "On met forcément de soi dans chacun des personnages puisqu'ils sortent de notre imagination. (...) Ce n'est pas un secret, je suis une alcoolique et une droguée en rémission. Mais dealeuse, jamais !"

Un psychiatre a décrété que j'étais bipolaire

Pour combattre ses démons, l'interprète des titres Chandelier et Unstoppable confie avoir vu plusieurs psychiatres tout au long de sa vie. L'artiste de 45 ans révèle également avoir longtemps été hantée par des pensées très sombres qui auraient pu la pousser à commettre l'irréparable : "J'ai eu des idées suicidaires durant la majeure partie de ma vie. Je suis en thérapie depuis mes 14 ans."

Après de nombreuses années de thérapie, la chanteuse semble avoir finalement trouvé le traitement adéquat pour retrouver la joie de vivre. Elle explique : "Un jour, un psychiatre a décrété que j'étais bipolaire. Plus récemment, un autre m'a affirmé le contraire. Selon lui, mes violentes baisses de régime étaient dues à ma période de sevrage alcoolique. Il m'a aussi expliqué que mon cortex frontal tournait en boucle sur une injonction dépressive. Il m'a prescrit du Prozac et, en six jours, mes idées noires se sont volatilisées comme par magie !"

Maman de deux garçons de 18 ans adoptés en 2019, Sia compte également apporter son aide et son soutien à de jeunes enfants confrontés à la drogue. Déterminée à pouvoir aider et soutenir les plus fragiles, elle confie : "Je prévois aussi d'accueillir des nourrissons de toxicomanes et de les restituer à leur famille dès que la situation le permettra. Je pense pouvoir faire plus durant les six premiers mois d'un enfant que durant vingt années pour n'importe qui d'autre."

L'intégralité de l'interview de Sia est à découvrir dans l'édition du 21 mars 2021 du Journal du dimanche.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image