Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sidonie Bonnec victime de sexisme à la télé : "Il faut dire non et dénoncer"

14 photos
Lancer le diaporama
Sidonie Bonnec confesse avoir été victime de sexisme au bureau. Emission "C à vous" sur France 5. Le 29 décembre 2015.
La belle animatrice raconte comment elle a déjà subi des pressions de la part de certains producteurs et journalistes...

Mardi 29 décembre, Sidonie Bonnec, Maya Lauqué et Agathe Lecaron étaient, entre autres, les invitées de C à Vous sur France 5. Puisque les femmes étaient à l'honneur ce soir-là, elles ont fait quelques confidences peu flatteuses sur le monde de la télévision.

C'est Anne-Elisabeth Lemoine qui a lancé malgré elle un sujet épineux. Revenant sur des propos de la nouvelle présentatrice des Maternelles, laquelle avait déclaré "ne pas laisser passer le sexisme ordinaire", le joker d'Anne-Sophie Lapix a demandé si Sidonie Bonnec en avait déjà été victime.

À question franche, réponse franche. La maman de Bonnie-Rose (1 an) a alors déclaré : "On peut toutes dire qu'on l'a été à un moment ou un autre. Quand certains producteurs ou journalistes vous font travailler et vous font croire que c'est pour votre talent - ça n'arrive pas souvent", a-t-elle commencé. Puis, elle a expliqué qu'elle s'était déjà sentie désa­van­ta­gée au travail après avoir "refusé un dîner ou un week-end". "Peut-être que c'était un week-end pour le travail mais enfin bon, vous y allez seule, c'est un peu bizarre", a-t-elle continué.

Face à ce genre de comportement, l'animatrice de 38 ans a donc décidé de "dire non", de "dénoncer" et expliqué clairement à la personne qui a ce comportement "que ça ne peut pas se passer comme ça".

Le sexisme à la télévision n'est visiblement pas rare, puisque Maya Lauqué, co-présentatrice de La Quotidienne sur France 5, a ajouté qu'il pouvait en effet y avoir des "remarques déplacées, des invi­ta­tions pas forcé­ment appro­priées" et même des "sanctions un peu maquillées" si on ne dit pas dit oui...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel