Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Silex placé en détention : le rappeur de 23 ans accusé de proxénétisme et viol en réunion

Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
6 photos
Silex est originaire de Gonesse, dans le Val d'Oise. Le rappeur et ami de la star Marwa Loud a été interpellé et placé en détention à Pontoise. Il est accusé de viol en réunion et de proxénétisme sur une jeune femme, attirée sur les réseaux sociaux.

Aux États-Unis, les fans de rap pleurent la mort de Young Dolph, assassiné par balles le 17 novembre dernier. En France, on savoure la remise en liberté de Chily et s'inquiète du sort de Silex. Accusé de viol en réunion et de proxénétisme, ce dernier a été placé en détention.

L'info est signée Le Parisien ! Le site du quotidien francilien révèle que Silex, rappeur proche de Marwa Loud (tous les deux sont signés sur le même label, Purple Money), et trois complices (deux hommes et une femme tous dans la vingtaine) ont été mis en examen le 21 octobre à Pontoise (département du Val-d'Oise) pour " arrestation arbitraire, séquestration, viol en réunion, proxénétisme et violence aggravée ". Ils sont soupçonnés d'avoir enlevé et séquestré une jeune femme dans plusieurs appartements de la région parisienne.

La victime présumée aurait été contrainte de se prostituer. Les faits se sont déroulés au mois de juin 2021.

La victime détaille ensuite son calvaire, qui a duré 10 jours. Elle explique s'être rapprochée d'une jeune femme de 18 ans prénommée Meriem sur le réseau social Snapchat. Meriem, également professionnelle du sexe, l'invite à Paris. Elle lui aurait même payé son billet de train. Les deux copines discutent et évoquent la possibilité de se prostituer.

Laila a accepté l'invitation de Meriem. Arrivée le 7 juin à Gare de Lyon, la victime présumée est accompagnée dans un appartement de Pontoise. On l'y oblige à se déshabiller pour prendre des photos, qui seront ensuite publiées par Meriem sur un site dédié aux annonces prostitutionnelles. Laila est autorisée à utiliser son téléphone uniquement pour rassurer ses proches, sous l'oeil de Meriem, la rabatteuse présumée.

Dans ce logement de Pontoise, Laila serait resté enfermée pendant 2 jours et y aurait été violée. Silex y serait passé pour s'assurer que tout allait bien. Elle accuse l'artiste originaire de Gonesse d'avoir perçu l'argent des rapports sexuels contraints et tarifés. Laila assure ensuite avoir été victime de violence, ligotée et étouffée avec un oreiller au point de perdre connaissance, après avoir refusé de faire une passe. Elle se serait réveillée dans le coffre d'une voiture.

Le 17 juin à 9h, la victime présumée (prénommée Laila) téléphone au commissariat d'Orange, dans le Vaucluse. Elle indique aux policiers qu'elle a été enlevée, séquestrée et violée en région parisienne, et que ses ravisseurs l'ont conduite jusque dans le Vaucluse et qu'elle est parvenue à leur échapper. Réfugiée chez une amie, les agents en intervention la retrouvent et l'emmènent à l'hôpital. Laila est examinée et affiche également des traces de coups et de brûlures. En revanche, aucune stigmate de violence sexuelle.

Silex et ses complices ont été interpellés à leurs domiciles le 19 octobre. Les trois hommes reconnaissent avoir eu des rapports sexuels avec Laila mais assurent qu'elle était consentante, et nient toutes les autres accusations de proxénétisme.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image