Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sinéad O'Connor fait une tentative de suicide et l'annonce sur Facebook...

9 photos
Lancer le diaporama
Dans un message aussi bouleversant que terrifiant, la chanteuse irlandaise explique qu'elle est en train de mettre fin à ses jours.

"Bien joué les gars, vous avez finalement réussi à vous débarrasser de moi." Cette nuit, Sinéad O'Connor a posté un message alarmant sur sa page Facebook. La chanteuse irlandaise de 46 ans, en pleine détresse, explique être dans une chambre d'hôtel "quelque part en Irlande" sous un faux nom et avoir pris une surdose de drogue ou de médicaments. Un porte-parole de la police irlandaise a confirmé à l'AFP que l'interprète de Nothing Compares 2 U avait pu être localisée et recevait en ce moment-même les soins nécessaires.

Sur Facebook, Sinéad O'Connor, qui a connu des problèmes de santé cet été et révélait il y a peu avoir été gravement harcelée sur les réseaux sociaux pendant un an, évoque une "semaine qui l'a cassée" et des événements d'une "effroyable cruauté". Ce que l'on comprend, c'est que ses proches lui ont tourné le dos. La chanteuse écrit qu'on lui a retiré ses bébés, à savoir ses deux derniers enfants, Yeshua (né en 2007) et Shane (un peu plus âgé), et que son fils aîné, Jake, l'empêche de voir son petit-fils ou sa petite-fille, né(e) cet été. O'Connor parle d'une "suite horrible de trahisons" qui l'ont finie.

"J'ai pris une overdose, écrit la chanteuse sans plus de précisions. C'est le seul moyen d'obtenir le respect. Je ne suis pas à la maison. Je suis dans un hôtel, quelque part en Irlande, sous un autre nom. Si je n'écrivais pas ça, mes enfants et ma famille ne sauraient même pas où je suis. Je pourrais être morte depuis quinze jours, puisque tout le monde s'en fout (...) Puisque apparemment je ne vaux rien et que je mérite d'être abandonnée alors que je viens de subir une hystérectomie et que mon enfant est épouvantablement malade." Il s'agit de Shane, malade depuis mars, écrivait-elle un peu plus haut.

La fin de son message est terrible. Sinéad O'Connor s'en remet à son mari actuel, le thérapeute irlandais Barry Herridge. Elle rappelle que l'un de ses compagnons lui avait enlevé leur fille Roisin dans les années 1990 et qu'elle ne supporte pas que son fils Jake lui refuse de voir son propre petit-fils ou petite-fille : "Bien joué les gars, vous avez finalement réussi à vous débarrasser de moi. (...) Quand vous avez décidé de m'enlever mes bébés, aviez-vous prévu que j'en perde la tête ? Est-ce que c'est le coup de grâce ? Comment allez-vous expliquer ma mort ? Dites la vérité. Barry, ils ne le feront pas. Tu es le seul à me connaître et à connaître la vérité. S'il te plait, soutiens-moi et dis leur. Mes enfants se fichent de me savoir en vie ou morte. Leurs pères aussi. Tout le monde sera mieux comme ça. Ne jamais refaire ça à une femme. Que cela vous serve de leçon. J'ai survécu quand John Waters [père de sa fille Roisin, NDLR] m'a fait ça. Je ne peux suivre quand Jake me le fait..."

Sinéad O'Connor a été retrouvée à temps par les secours.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image