Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Sophie Davant très émue en évoquant la mort de sa maman : sa "réflexion difficile et douloureuse"

Sophie Davant très émue en évoquant la mort de sa maman : sa "réflexion difficile et douloureuse"
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
12 photos
Lancer le diaporama
Sophie Davant émue en parlant de sa mère dans "Quotidien", sur TMC
La présentatrice de France 2 n'a pu cacher son émotion lors de son passage dans "Quotidien" (TMC), mercredi 18 novembre. Sophie Davant a été questionnée sur sa défunte maman dont elle était proche.

Sophie Davant était à l'honneur sur TMC, mercredi 18 novembre. La présentatrice de 57 ans était l'invitée de Yann Barthès dans Quotidien afin de parler de la sortie de son nouveau projet S, le magazine de Sophie Davant. Et, en cours d'émission, elle a eu bien du mal à retenir ses larmes au moment d'évoquer sa défunte maman.

Alors qu'elle n'avait que 20 ans, Sophie Davant a dû affronter une terrible épreuve. Celle du décès de sa maman. Bien que les années passent, la douleur ne s'atténue pas pour preuve, elle été très émue quand Yann Barthès l'a interrogé sur le sujet. "Je vais être émue parce que ma mère est décédée un 17 novembre et a été enterrée un 19 novembre. Je crois beaucoup aux signes et ce n'est pas rien que ce magazine sorte là, en ce moment", a-t-elle tout d'abord confié au présentateur après qu'il a dévoilé une tendre photo en noir et blanc de sa maman et elle plus jeune.

Sophie Davant a ensuite expliqué qu'elle l'admirait beaucoup, qu'elle était "magnifique", "grande, blonde aux yeux bleus, pulpeuse". "Rien à avoir avec moi physiquement", a-t-elle précisé. Si elles étaient complices, l'ancienne épouse de Pierre Sled n'a pas caché qu'elles se disputaient pas mal car elle avait une "sacrée personnalité". "Je passais mon temps à poser des questions, donc je l'ai saoulée avec mes questions. Il fallait toujours que je sache le pourquoi du comment. Et j'avais besoin de m'opposer pour me construire. Donc je me suis toujours demandée si nos deux personnalités auraient pu cohabiter à long terme. C'est une réflexion douloureuse et difficile", a-t-elle poursuivi.

Sophie Davant évoque ses enfants Valentine et Nicolas

Jusqu'au bout, Sophie Davant a été à ses côtés. Elle a regretté que sa maman n'ait pas eu la chance de la voir enceinte et de connaître ses petits enfants Valentine (bientôt 25 ans) et Nicolas (27 ans). Ses enfants, elle en est très proche. Récemment, elle a notamment fait la promotion du nouveau projet de sa fille. Mais elle a reconnu qu'elle était heureuse quand ils ont quitté le cocon familial : "Je les adore, j'adore être avec eux et on a un très bon rapport. Mais je trouve que la cohabitation avec des adultes devient compliquée. J'ai longtemps vécu avec eux et honnêtement, j'habitais plus chez eux qu'ils n'habitaient chez moi. Et à un moment, ça va bien. Ras le bol de retrouver des canapés défoncés, l'appartement sans-dessus dessus, d'avoir des plaintes des voisins parce qu'ils ont fait la fête le samedi soir quand vous n'étiez pas là. A un moment on n'en peut plus." Une franchise qui pourrait bien faire déculpabiliser certains parents.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image