Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sorties cinéma : Keira Knightley, Steve Carell et la fin du monde

8 photos
Lancer le diaporama

Pas de blockbusters pour notre sélection des films en salles ce mercredi 8 août. Purepeople.com a choisi de mettre en avant les tourments de l'amour avec une belle touche de soul pour les séances cinéma de l'été.

Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare, de Lorene Scafaria

Avec Steve Carell, Keira Knightley

L'histoire : Que feriez-vous si la fin du monde arrivait dans trois semaines ? C'est la question que toute l'humanité est obligée de se poser après la découverte d'un astéroïde se dirigeant tout droit vers notre planète. Certains continuent leur routine, d'autres s'autorisent tous les excès.

Ce qu'il faut retenir : Le couple plutôt inattendu formé par Keira Knightley, habituée des corsets et autres robes d'époque, et l'acteur comique Steve Carell dans un décor de romance plutôt original : la fin du monde.


À coeur ouvert, de Marion Laine

Avec Juliette Binoche, Edgar Ramírez

L'histoire : Mila et Javier sont tous deux chirurgiens du coeur. Mariés depuis dix ans, ils ont deux passions : leur amour et leur métier. Mais Mila tombe enceinte, contre toute attente, et la perspective d'un enfant remet en cause l'équilibre de leur relation.

Ce qu'il faut retenir : Autre genre romantique, le drame sensuel avec le duo formé par Juliette Binoche, toujours magnifique, et Edgar Ramirez, le terroriste de Carlos d'Olivier Assayas. Inspiré du roman Remonter l'Orénoque de Mathias Enard, cet amour fusionnel est troublant.

Voie rapide, de Christophe Sahr

Avec Johan Libéreau, Christa Theret

L'histoire : Le tuning, la vitesse, la route : c'est toute la vie d'Alex, 25 ans, rivé au volant de sa voiture customisée. Une passion exclusive, avec ses rites et ses codes, sans vraie place pour sa copine Rachel et leur enfant. Mais une nuit, sur la voie rapide, c'est l'accident...

Ce qu'il faut retenir : Premier film de Christophe Sahr, ce long métrage se veut brut et brutal, sans omettre l'humanité et la sincérité de ses personnages. Un portrait de jeune homme sensible qui s'autorise une mise en scène soignée.

Les Saphirs, de Wayne Blair

Avec Chris O'Dowd, Deborah Mailman

L'histoire : Australie, 1968, trois soeurs aborigènes : Gail, Julie et Cynthia et leur cousine Kay, musiciennes, sont découvertes par Dave, irlandais au caractère bien trempé, amateur de whisky et de soul music. Il va remanier le groupe et le rendre célèbre sous le nom de "The Sapphires".

Ce qu'il faut retenir : Naïf et pas des plus audacieux, Saphirs possèdent néanmoins une distribution charmante - Chris O'Dowd, révélation masculine de Mes meilleures amies - et une musique soul qui permet au charme d'opérer.


"Quand un metteur en scène a fini son film, il ne lui appartient plus. Ce qui reste à la fin, c'est comment le film est passé à travers soi," a dit Juliette Binoche. Mais le cinéma vous appartient, bon(s) film(s) !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image