Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sylvester Stallone a refusé un poste dans l'administration de Donald Trump !

Sylvester Stallone a refusé un poste dans l'administration de Donald Trump.
13 photos
Lancer le diaporama
Sylvester Stallone a refusé un poste dans l'administration de Donald Trump.
Après avoir distribué des mandales sur grand écran, Stallone va-t-il taper du poing... chez le nouveau président élu des États-Unis ?

La rumeur disait donc vrai. Comme l'avait annoncé le Daily Mail le 15 décembre, l'acteur américain Sylvester Stallone s'est bien vu proposer un rôle-clé dans l'administration que le futur président américain prépare et peaufine. Donald Trump voulait lui confier les clefs du National Endowment of the Arts, le fonds national pour les arts (une agence culturelle fédérale chargée d'aider les artistes et les institutions du pays). Ce que l'interprète de Rocky Balboa a poliment décliné.

Selon le New York Times, Sly a refusé sans pour autant fermer la porte à un éventuel poste dans la nouvelle administration républicaine. Dans un communiqué de presse publié dimanche, l'acteur de 70 ans s'est dit "incroyablement flatté" par la proposition, mais estime qu'il "serait plus efficace" en aidant les vétérans militaires "à retrouver l'emploi, le logement correct, l'assistance financière que ces héros méritent".

Républicain de coeur, comme son ami Arnold Schwarzenegger, Stallone se verrait bien s'impliquer plus pour sa patrie. Ayant saisi le message, Donald Trump avait cru bon de proposer à l'iconique acteur un poste à responsabilité. "Il est tenu pour dit que la présidence Trump sera hostile à la culture. Mais M. Trump sent que ce type de nomination VIP est précisément le coup de pouce dont l'industrie a besoin", avait expliqué une source proche du milliardaire.

Si Stallone n'a jamais ouvertement soutenu l'adversaire d'Hillary Clinton pendant la campagne, il apprécie le businessman qui prendra la direction de la Maison Blanche dans les semaines à venir. "J'adore Donald Trump. C'est un grand personnage à la Dickens. Vous voyez ce que je veux dire ? Il y a des gens comme Arnold, Babe Ruth, qui sont plus grands que nature. Mais je ne sais pas dans quelle mesure cela s'applique au fait de gouverner le monde", avait déclaré en janvier dernier la star à Variety. En 2008, il avait ouvertement fait campagne pour John McCain alors qu'il n'a jamais été encarté au parti.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Karine Ferri dans 50 mn Inside- 14 sept 2019.
Paul, candidat des "12 Coups de midi" (TF1), reçoit un message de la chanteuse Mireille Mathieu dans l'émission du 14 septembre 2019.
Lio montre ses seins sur France 3- 13 septembre 2019.
Isabelle Balkany réagit à l'incarcération de son mari, Patrick Balkany, sur BFMTV le 13 septembre 2019. Le maire de Levallois-Perret et son épouse ont été reconnus coupables de fraude fiscale.
Elodie Fontan filmé par Medi Sadoun, dans le train à leur retour du Festival de la fiction de La Rochelle le 13 septembre 2019.
Le top Shanina Shaik dévoile un extrait du Diamond Ball de Rihanna avec Pharrell Williams, le 12 septembre 2019 sur Instagram.
Matthieu Delormeau dérape dans "Touche pas à mon poste", le 12 septembre 2019, sur C8
Mallaury Nataf revient sur ses années de SDF sur CNews, le 13 septembre 2019
Tiphaine Auzière dans "Balance ton post" le 12 septembre 2019 sur C8.
Hugo Philip en interview pour "Purepeople", le 4 septembre 2019, lors de la conférence de presse de "Danse avec les stars 2019"
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel