Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sylvie Vartan : Sa fille Darina "en pleurs", souvenir d'une journée difficile

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
16 photos
Darina Scotti est devenue la fille de Sylvie Vartan et de son époux Tony durant l'année 1998. La première fois qu'elle est allée à l'école en France, elle a entendu des propos d'une cruauté rare...

Sylvie Vartan partage la couverture du magazine Gala avec sa fille Darina. Mais ce qu'elles partagent réellement, toutes les deux, c'est un amour immense.

En 1998, la chanteuse et son mari Tony Scotti ont croisé la route de cet enfant alors âgé de 7 mois, en Bulgarie, pour ne plus jamais la quitter. L'artiste lui avait même écrit une jolie chanson portant son nom dans son album Sensible. L'adoption, c'est d'ailleurs une thématique que la famille aborde sans aucun problème. "Petite, je n'ai jamais senti de différence, assure Darina, 23 ans. Surtout que je ressemble à mes nièces physiquement. Je pense que quand tu es adopté, il y a quand même des problèmes qui vont avec. Ça fait partie du package."

Elle est rentrée un jour en pleurs

Quand elle est devenue maman pour la première fois, Sylvie Vartan n'a pas vraiment eu le temps d'en profiter. Perpétuellement en tournée, elle était souvent dans l'obligation de laisser son fils chéri, David Hallyday, chez sa grand-mère. C'est sans doute pourquoi l'ex de Johnny Hallyday a profité un maximum de Darina... et ne supporte pas qu'on puisse se méprendre sur leur relation mère-fille. "La première fois qu'elle a été scolarisée en France, elle est rentrée un jour en pleurs, regrette l'artiste, qui s'apprête à fêter ses 60 ans sur scène. Parce qu'une fille lui avait dit : 'C'est pas ta maman'".

Ça m'insupporte qu'on dise ma fille adoptive. Darina est ma fille

Darina Scotti n'a qu'une mère, c'est celle qui l'a élevée. Elle ne souhaite, d'ailleurs, pas rencontrer celle qu'elle appelle "sa génitrice". Et ne vous avisez pas de parler de leur relation en vous trompant de termes. "Une mère, c'est celle qui t'aime, qui tremble pour toi, qui pleure pour toi, affirme Sylvie Vartan haut et fort. David, je l'ai porté dans mon ventre et Darina, je l'ai portée dans mon coeur, coeur ou ventre, pour moi, il n'y a aucune différence. J'ai voulu mon fils et je l'ai voulue elle. C'est la même démarche. Et ça m'insupporte qu'on dise 'ma fille adoptive'. Darina est ma fille. Un point c'est tout. Adopté, biologique ou né sous PMA, on ne classifie pas un enfant ! Il n'y a pas de 'sous-enfant', pas de graduation dans l'amour qu'on lui porte..."

Retrouvez l'interview de Sylvie Vartan et Darina Scotti dans le magazine Gala, n°1458, du 20 mai 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image