Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Thomas Sotto privé d'émission politique par amour : le nom de son remplaçant dévoilé

Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
13 photos
Avant la diffusion de la prochaine émision "Elysée 2022", France Télévisions a désigné le remplaçant de Thomas Sotto. Le 30 novembre prochain, Léa Salamé sera accompagnée d'une figure bien connue de la maison...

France Télévisions a finalement trouvé un remplaçant à Thomas Sotto. Dans un communiqué relayé ce mardi 16 novembre 2021, le groupe a annoncé que Laurent Guimier, directeur de l'information de France Télévisions, co-animera l'émission politique Elysée 2022 au côté de Léa Salamé. Pour rappel, Thomas Sotto avait annoncé son retrait en raison de sa relation amoureuse avec Mayada Boulos, la conseillère en communication du Premier ministre Jean Castex.

Comme le rappelle l'AFP, la prochaine émission aura lieu le 30 novembre, où le nouveau duo animera le débat décisif des candidats LR à la veille du congrès, a précisé France Télévisions. Succédant à Vous avez la parole, Elysée 2022 est le grand rendez-vous politique de France 2 une fois par mois en direct à 21h05, dans la perspective de l'élection présidentielle. Ses audiences sont pour l'instant à la peine. Le premier numéro, avec Valérie Pécresse, candidate à la primaire de la droite, qui affrontait le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, n'avait attiré que 1,05 million de téléspectateurs en moyenne, pour une part d'audience (PDA) de 5,1%, selon Médiamétrie.

Le 7 novembre dernier auprès du Parisien, Thomas Sotto avait commenté cette décision difficile et "assez injuste" : "Je me dois de tenir compte de notre époque, devenue très violente et qui a tendance à tout hystériser. La suspicion est généralisée. Beaucoup de gens s'érigent en procureurs. Par principe, avant même d'avoir ouvert la bouche, j'aurais été considéré comme coupable, même en étant irréprochable professionnellement. Je ne veux pas prêter le flanc à la moindre ambiguïté et prendre le risque de fragiliser le travail et la perception de la rédaction de France 2 à laquelle je suis viscéralement attaché", avait déclaré celui qui peut compter sur le soutien de sa collègue et amie Léa Salamé. "Ma seule consolation, c'est d'être le premier homme à s'effacer pour une femme, alors que jusqu'à présent c'était toujours elles qui étaient priées de rester à la maison."

Privé d'émission politique, Thomas Sotto conserve tout de même son poste aux commandes de Télématin avec Julia Vignali et continuera d'assurer les remplacement de Laurent Delahousse au 20 heures de France 2.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image