Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

TPMP - Matthieu Delormeau vs Gilles Verdez : ''Il me cherche le bouffon, là ?''

8 photos
Lancer le diaporama

Mercredi 12 mars, Touche pas à mon poste sur D8 décidait de mettre les pieds dans le plat en invitant Matthieu Delormeau : la veille, le jeune animateur était attaqué par le chroniqueur Gilles Verdez.

Très remonté contre la figure emblématique d'NRJ 12 et contre le retour des Anges de la télé réalité, Gilles Verdez avait alors qualifié le présentateur de "nul" n'ayant "aucun recul" et "aucun humour".

Ainsi, dès l'entrée en plateau de Matthieu Delormeau et alors que celui-ci se dirigeait vers son détracteur pour lui tirer l'oreille avec le sourire, c'est avec un "il me cherche le bouffon, là ?" que le chroniqueur a répliqué, donnant le ton de la discussion qui allait suivre.

Gilles Verdez a ensuite tenu à expliquer plus en détail son point de vue après avoir écouté Matthieu Delormeau défendre avec conviction Les Anges : "Je n'attaque pas l'homme, j'attaque votre job. Votre job est dangereux pour nos ados et là vous me préoccupez parce que quand vous en parlez là avec une certaine passion, vous n'avez pas l'air de prendre du tout de recul. C'est dangereux pour la jeunesse, vous avez une responsabilité, c'est de rendre inculte des ados qui vont préférer vos daubes à la lecture et des choses plus intelligentes. Je vous trouve néfaste." Rien de moins.

Légèrement interloqué par l'avis très tranché de Gilles Verdez, Matthieu Delormeau n'a pas tardé à se défendre. "La télévision peut être du divertissement. Je fais du divertissement populaire et j'adore ça. Je ne comprends même pas ce que tu reproches au programme. On peut se divertir devant Les Anges et si quatre heures après, à 22h, tu veux regarder Mots croisés avec tes enfants, tu peux aussi. C'est pas l'un ou l'autre, c'est pas 'T'es débile ou t'es cultivé'", a-t-il répliqué avec force, trouvant l'appui de Thierry Moreau, Isabelle Morini-Bosc, Gérard Louvin et Jean-Michel Maire.

Une séquence sous tension à (re)découvrir dès à présent dans notre player vidéo !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image