Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Vaimalama Chaves destinataire de photos immondes : "C'est son anatomie masculine diminuée qui apparaît"

Vaimalama Chaves destinataire de photos immondes : "C'est son anatomie masculine diminuée qui apparaît"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
14 photos
De passage sur les ondes de "Non Stop People" le mardi 2 mars 2021, Vaimalama Chaves s'est confiée sur les agressions dont elle est parfois victime. Victime d'attouchements et autres mains baladeuses dans la rue, elle reçoit également de nombreuses photos d'hommes dénudés non-sollicitées.

Comme beaucoup trop de femmes, Vaimalama Chaves a été la victime de plusieurs exhibitionnistes. Sur les réseaux sociaux, il n'est pas rare qu'elle qu'elle reçoive des photos de sexes masculins non-sollicitées. Invitée de l'émission L'instant DeLuxe sur Non Stop People le mardi 2 mars 2021, l'ancienne Miss France a déploré en avoir beaucoup trop vu.

"Aujourd'hui, quand on reçoit un nude, d'un gars qui a envoyé ça, qu'on ne connaît ni d'Eve, ni d'Adam, que la photo et là et que clairement, c'est son anatomie masculine diminuée qui apparaît", a regretté Vaimalama Chaves auprès de nos confrères. "Quand c'est un gars qui envoie une photo, on dirait un rat crevé qui tient dans la main !", décrit-elle avec dégoût.

L'occasion pour Vaimalama Chaves de rappeler les règles du consentement, dont beaucoup semblent s'affranchir sur les réseaux sociaux. "Déjà, on demande si on veut recevoir ce genre de photos, et après seulement, si on dit oui, c'est à ce moment-là qu'on envoie", ajoute-t-elle.

Depuis le début de son sacre, "Vai" a été victime d'agressions physiques. "Il y a des mains baladeuses, même juste un contact physique. Pas aux fesses non, j'écrase les pieds en général avant que ça n'arrive. Il n'y a pas que les Miss qui sont concernées", déplore la musicienne. Des agressions survenues pendant son année Miss France. "Quand y'en a un qui s'accroche au niveau de ma taille et commence à descendre un peu... là, ça passe pas (...) Y'en a ils sont audacieux, parfois ça dépasse l'audace. Il s'agit juste de toupet. C'est de la bêtise, c'est pour voir s'il se passerait quelque chose ou pas", regrette Vaimalama Chaves.

Depuis la fin de son règne - et l'instauration de distances sociales salvatrices -, la jeune artiste de 26 ans explique avoir vu ces agressions diminuer. Pour rappel, Vaimalama Chaves avait officialisé son couple avec Nicolas Fleury, champion du monde de cyclisme en équipe, en septembre dernier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image