Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Vincent Cassel sera un jeune papa "Hors normes" à Cannes

La star française est à l'affiche du film de "Dernière séance" du Festival de Cannes : "Hors normes". Réalisé par Olivier Nakache et Éric Toledano, le long métrage clôturera la 72e édition qui se tiendra du 14 au 25 mai 2019.

Vincent Cassel est attendu à Cannes ! Celui qui vient d'accueillir Amazonie, son troisième enfant – le premier avec sa femme Tina Kunakey –, a eu le plaisir d'apprendre que le film dont il est le héros avec Reda Kateb, Hors normes, sera le film de "Dernière séance" du Festival de Cannes, c'est-à-dire le film qui clôt la 72e édition. Ce long métrage est réalisé par le fameux duo aux 19 millions d'entrées (Intouchables), Olivier Nakache et Éric Toledano. Habitué de la Croisette, celui qui a bluffé le cinéma en incarnant Mesrine était déjà présent l'an dernier pour présenter Le monde est à toi, de Romain Gavras.

L'histoire : Bruno et Malik vivent depuis vingt ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

Après Le Sens de la fête, le duo en or de cinéastes français s'attaque à un nouveau sujet délicat avec toujours autant de bienveillance. Ils avaient déjà traité le sujet de l'autisme chez les enfants dans un documentaire que l'on peut visionner sur le site de l'association Le Silence des justes qui accompagne dans les meilleures conditions possibles le développement des enfants, adolescents et adultes atteints de troubles du spectre de l'autisme ou de troubles apparentés.

Documentaire "On devrait en faire un film" sur l'association Le Silence des justes

Désormais qualifié de film de "Dernière séance", le long métrage a changé d'appellation pour une raison précisée par les organisateurs dans le communiqué de presse : en requalifiant ainsi le film de clôture, le Festival de Cannes souhaite renouer avec sa tradition d'ultime grande projection, à l'image des soirées mémorables où ont été montrés E.T., l'extraterrestre de Steven Spielberg (dans l'ancien Palais, en 1982), Thelma et Louise de Ridley Scott (dans le nouveau, en 1991) ou encore le Don Quichotte de Terry Gilliam l'an dernier. Une bien belle tradition !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel