Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Xavier Dolan, tantôt "inquiétant et manipulateur", tantôt "intense"...

Xavier Dolan, tantôt "inquiétant et manipulateur", tantôt "intense"...
Auréolé d'un Grand Prix au dernier Festival de Cannes, le Québécois a deux projets à venir. Bandes-annonces !

Deux ans après Mommy, Xavier Dolan fait son retour dans les salles obscures avec Juste la fin du monde. Dévoilé en Compétition officielle lors du dernier Festival de Cannes où il a remporté le Grand Prix, le dernier long métrage du jeune Québécois se dévoile aujourd'hui dans une bande-annonce.

"Et pourtant, ce n'est pas qu'un déjeuner en famille. Ce n'est pas la fin du monde...", conclut le personnage de Gaspard Ulliel en toute fin de bande-annonce. Adapté de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce, le film raconte l'après-midi en famille d'un jeune auteur qui, après douze ans d'absence, retourne dans son village natal afin d'annoncer aux siens sa mort prochaine. En quelques secondes, le trailer présente les enjeux (comment sa famille va prendre son retour après des années d'absence) ainsi que les personnages, entre la mère excentrique (Nathalie Baye), la petite soeur qu'il n'a pas vue grandir (Léa Seydoux), le grand frère (Vincent Cassel) et l'épouse de ce dernier (Marion Cotillard).

Présenté et applaudi à Cannes, Juste la fin du monde se pose, au-delà de son casting cinq étoiles et inédit, comme un long métrage d'une intensité aussi rare que précieuse. Derrière la caméra, Xavier Dolan filme tel dans un huis-clos, s'approche de très près de ses personnages, comme pour les provoquer, les pousser dans leurs derniers retranchements. C'est ce qui, inévitablement, arrivera dans ce court film d'à peine 90 minutes à l'intensité crescendo.

Juste la fin du monde sortira en salles le 21 septembre. Parallèlement, Xavier Dolan est aussi à l'affiche d'un film canadien, La Chanson de l'éléphant (le 3 août dans les salles) Le jeune génie de 27 ans est cette fois-ci acteur, se muant en personnage "inquiétant et manipulateur" au coeur de ce thriller psychologique également porté par Bruce Greenwood et Catherine Keener. L'histoire : À la veille de Noël, la disparition soudaine du docteur Lawrence provoque une onde de choc dans l'institution psychiatrique où il exerce. Le directeur, le docteur Green, veut éviter que la nouvelle devienne publique, car l'hôpital a été récemment au centre d'un scandale. Il entreprend alors de questionner Michael, un jeune homme en traitement qui est le dernier à avoir vu le médecin. Malgré l'avertissement de l'infirmière en chef qui connaît mieux que quiconque le patient, celui-ci entraîne Green dans un jeu psychologique qui le trouble profondément.

Juste la fin du monde, dans les salles le 21 septembre

Bande-annonce de La chanson de l'éléphant.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image