Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cotillard, Baye, Seydoux, Cassel, Ulliel : La Fin du monde à Cannes avec Dolan

52 photos
Lancer le diaporama
Photocall du film Juste la fin du monde au Festival de Cannes le 19 mai 2016
Le casting "all star" de Xavier Dolan est réuni pour le photocall.

Impossible, pour le moment, de se faire une idée de l'accueil qui sera réservé à la nouvelle réalisation de Xavier Dolan. Les avis des critiques sont particulièrement partagés sur Twitter. Certains ont trouvé ce huis clos étouffant, tandis que d'autres sont sortis bouleversés de la première projection.

Reparti en 2014 avec le prix du jury ex aequo pour Mommy, le jeune réalisateur décrochera-t-il cette année la Palme d'or qui le fait tant rêver ? En attendant la réponse du jury de George Miller le 22 mai, on peut apprécier ce 19 mai, le magnifique photocall du film, qui réunit ce casting cinq étoiles : Nathalie Baye, Vincent Cassel, Marion Cotillard, Léa Seydoux et Gaspard Ulliel.

Adapté de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde raconte l'après-midi en famille d'un jeune auteur qui, après douze ans d'absence, retourne dans son village natal afin d'annoncer aux siens sa mort prochaine. Dans Les Inrockuptibles, Xavier Dolan décrit son travail par ces mots : "La forme de mes films est extrêmement soignée, mais au service d'une émotion que je veux très directe, très instinctive."

Devant sa caméra, celui qui a dirigé la superstar Adele pour le clip Hello et tournera The Death and Life of John F. Donovan cet été se retrouve entouré d'une distribution vertigineuse. Ce qu'il a en dire aux Inrocks ? "J'en ai rien à foutre du star system français. Pour moi, c'est pas un sujet. Je ne fais pas des films conceptuels de commentaires sur le cinéma. J'ai lu dans la presse que je m'embourgeoisais, que je ne tournais plus avec mes comédiennes, Anne Dorval et Suzanne Clément... parce que maintenant je leur préférais des vedettes étrangères. C'est absurde ! Les acteur de Juste la fin du monde n'ont pas été castés pour leur notoriété, mais parce que chacun me semblait au plus près de son personnage. Gaspard Ulliel, je l'avais approché dès mon premier film, J'ai tué ma mère (2009), dans lequel j'avais envie qu'il joue mon amoureux. Pour des problèmes de dates, ça n'a pas été possible. Léa m'avait extrêmement touché dans La Vie d'Adèle. Son émotivité me semblait intéressante pour le rôle de la petite soeur. Nathalie Baye jouait la mère de Melvil Poupaud dans Lawrence Anyways et j'étais impatient de la retrouver..."

Juste la fin du monde, en salles le 21 septembre 2016

Extrait du film Juste la fin du monde
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel