Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yannick Noah sans langue de bois : Pourquoi The Voice et François Hollande ?

Yannick Noah est actuellement en tournée avec un nouvel album intitulé Hommage, dans lequel il chante le répertoire de son idole Bob Marley. Alors qu'il sillonne la France, le chanteur a rencontré nos confrères de Télé 2 Semaines. Au programme de cette rencontre : son opinion sur The Voice et un petit débrief de l'élection de François Hollande. La langue de bois ? Noah ne connaît pas...

Le 12 mai, à l'instar de Johnny Hallyday, Yannick Noah a participé à la finale de The Voice sur TF1. Le chanteur, qui s'est installé dans le paysage musical français à force de travail et de scène, reconnaît les dangers de ce genre d'émission : "Ce sont des raccourcis vers le succès, de bonnes opportunités pour se faire connaître. Bien sûr, ça peut créer des dégâts chez de jeunes gens parachutés stars, mais aussi de bonnes choses." Noah admet volontiers que pour un artiste confirmé, y participer c'est s'assurer une bonne promo : "J'y suis surtout allé pour chanter Redemption Song, le premier extrait de mon album de reprises de Bob Marley." On retrouve le franc-parler du chanteur qui n'a pas hésité à pointer du doigt les Espagnols et le dopage ou à attaquer en justice Marine Le Pen qui le qualifie "d'exilé fiscal". La guerre entre Noah et le fisc français dure depuis plus de quinze ans, et contrairement à ce que certains pourraient croire, le chanteur n'a pas l'intention de s'exiler. Il a d'ailleurs activement soutenu François Hollande.

Yannich Noah a chanté lors du meeting du Bourget, le 22 janvier. Premier meeting d'envergure de François Hollande. Le chanteur est revenu le 6 mai, après l'élection du candidat socialiste pour chanter place de la Bastille. Cet engagement, Noah l'assume jusqu'au bout : "Non pas parce que c'est avantageux pour mes petites affaires, mais parce que je vais au bout de mes convictions. Quant aux 75% d'imposition [l'une des propositions phares de François Hollande est d'imposer à 75% les très hauts revenus, NDLR], je veux bien rentrer dans ce système si cela permet d'aider les plus vulnérables. N'en déplaise, par exemple, à un certain Florent Pagny, c'est comme ça que je fonctionne." Et un petit taquet au passage au jury de The Voice. Après la publication de cette interview, Yannick Noah a souhaité réagir quant à ses propos rapportés par Télé 2 Semaines. Sur Twitter, le chanteur a laissé les messages suivants : "Je sens un début de polémique inutile. Je n'ai jamais parlé négativement de Florent Pagny qui est mon pote et qui a ses propres opinions... C'est incroyable de déformer les propos et ainsi créer des tensions". Message reçu !

Le 6 mai après-midi, Yannick Noah était seul dans sa maison de campagne. C'est dans la voiture qui le conduisait à la Bastille qu'il a pris connaissance des résultats : "Ça a été une très grande émotion, j'ai hurlé, j'ai vécu ce moment très intensément." Quelques minutes plus tard, place à la communion avec les milliers de Français, devant un président fraîchement élu porteur de tant d'espoir.

L'intégralité de cette interview de Yannick Noah est à lire dans Télé 2 Semaines en kiosques ce lundi 14 mai. L'album Hommage est attendu le 28 mai. Toutes les dates de la tournée du chanteur sont à retrouver sur son site officiel. Sachez pour finir qu'il participera le 23 juin au grand concert anniversaire des 25 ans de M6 qui se tiendra le 23 juin sur l'île Seguin, à Boulogne-Billancourt.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel