Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
Angelina Jolie et Brad Pitt, leur divorce sans fin : leurs enfants prêts à s'en mêler !
Angelina Jolie et Brad Pitt, leur divorce sans fin : leurs enfants prêts à s'en mêler !
Marie-Sophie Lacarrau "vieillotte" ? Son JT violemment critiqué, elle ne se laisse pas faire
Marie-Sophie Lacarrau "vieillotte" ? Son JT violemment critiqué, elle ne se laisse pas faire
Gil Alma et Arnaud Ducret avec leurs femmes à Monte-Carlo, amoureux très tactiles
Gil Alma et Arnaud Ducret avec leurs femmes à Monte-Carlo, amoureux très tactiles
Biographie

Naissance : Le 29 Avril 1970

Âge : 51 ans

Métier : Tennisman

Signe astrologique : Taureau

Pays : Etats-Unis

Ville : Las Vegas (Nevada - USA)

Il est arrivé sur le circuit professionnel du tennis avec un look qui révolutionnait ce sport un peu engoncé dans ses traditions. Andre Agassi a terminé sa carrière en entrant dans l'Histoire comme l'un des plus grands champions du tennis moderne, avec des records qui tiennent encore. Marié depuis 2001 avec l'ancienne championne Steffi Graf, il a eu avec elle deux enfants nés au début des années 2000, Jaden Gil et Jaz Elle.

Andre Kirk Agassi naît à Las Vegas, Nevada, d'un père assyro-chaldéen et arménien né en Iran qui découvre le tennis à Téhéran grâce aux soldat britanniques qui y sont stationnés. En 1952, après deux participations aux Jeux Olympiques comme boxeur, pour l'Iran, il émigre aux USA à l'aide d'un faux passeport, où il échoue à poursuivre une carrière dans la boxe professionnelle. Il se reconvertit en constructeur de courts de tennis et juge de ligne. Il épouse la future mère d'Andre, d'origine anglaise, puis quitte Los Angeles, où le couple vit difficilement, pour s'installer à Las Vegas, où il travaille à la fois dans un hôtel et un club de tennis. Le tennis est d'ailleurs son obsession, il construit un court à l'arrière de la maison familiale (il a déménagé en banlieue de Las Vegas pour cela) et force ses enfants à s'entraîner. Bien des années plus tard, André Agassi, lors d'une interview, avouera qu'il n'aimait pas spécialement ce sport, mais qu'il n'a jamais trouvé le moyen de le faire comprendre à un père tyrannique dont c'était la passion.

Jeune prodige

A l'âge de 8 ans, Andre gagne ses premiers tournois, toujours poussé par son père, qui fonde en lui tous les espoirs que ses trois autres enfants ont déçus ! A la suite d'un reportage sur l'ancien militaire Nick Bollettieri et son académie de tennis en Floride, il décide d'y envoyer Andre pour compléter sa formation. L'inscription coûte très cher, 3000 dollars pour trois mois, mais à l'issue du stage, Nick Bollettieri, ayant flairé le potentiel d'Agassi, décide de le garder gratuitement parmi ses élèves.
Mais Andre se rebelle, fait tout pour se faire renvoyer (écarts de conduite, beuveries, bagarres, tenues excentriques). Il réussit à se faire exclure à la suite d'une finale importante qu'il joue en jeans, mais l'entraîneur réfléchit et le rattrape, conscient qu'il tient là une pépite.

A 14 ans, il dispute des tournois semi-professionnels et marque ses tout premiers points à l'ATP où il entre à la 610e place. A 16 ans, il devient professionnel et signe avec Nike son premier contrat de sponsoring pour 20 000 dollars. En août 1986, il bat son premier joueur du top 100 et acquiert une notoriété nationale quand il se fait sortir d'un tournoi par son idole John McEnroe, qui déclare n'avoir "jamais dû encaisser de retours aussi puissants de Becker, Lendl ou Connors". Il participe à son premier US Open, sort dès le premier tour, mais il intègre le Top 100 dès sa première année. En 1987, il découvre Roland-Garros et Wimbledon, mais se fait sortir aux premiers tours. Il décide d'arrêter le tennis et distribue ses raquettes à des clochards rencontrés dans la rue à Washington. Mais il se reprend et bat dans un tournoi Pat Cash, récent vainqueur de Wimbledon, et arrache un set à Ivan Lendl. A la fin de l'année, il remporte son premier tournoi pro au Brésil.
L'année 1988 va être l'année de la révélation du talent d'Andre Agassi. Il gagne plusieurs tournois et se fait remarquer par son talent mais aussi par ses tenues : il porte des shorts en jeans et les cheveux très longs et ébouriffés (il avouera plus tard, dans son autobiographie, que c'était pour cacher une calvitie naissante, et qu'il portera ensuite des perruques, même en match). Il atteint la demi-finale à Roland Garros et à l'US Open, et intègre le Top 3 mondial. L'année 1989 est plus mitigée, il atteint certes à nouveau la demi-finale de l'US Open, mais sa personnalité un peu incontrôlable lui vaut des inimitiés, sur le circuit et dans les médias.


Bad boy

1990 est plus radieuse, qui lui apporte une victoire en Coupe Davis, pour les USA, une première victoire en Masters et en Master 1000, et cette fois deux finales, à Roland-Garros et l'US Open, qu'il perd. Son refus de participer à Wimbledon, ses tenues et déclarations à l'emporte-pièce, des publicités qu'il tourne contribuent à ternir son aura. Il est considéré comme le "bad boy" du tennis. Mais un bad boy qui gagne. Ou presque. En 1991, il perd une troisième finale de Grand Chelem, à Roland-Garros. Ses concurrents américains, Michael Chang et Pete Sampras, eux, ont déjà gagné l'un des quatre grands tournois et ils sont plus jeunes que lui. C'est très énervant pour le champion chevelu.

1992 sera l'année de la revanche, il commence par quitter le giron familial pour s'installer dans un mobil-home à Las Vegas, il s'incline en demie à Paris, en quart à New York. Certes, mais il remporte son premier Grand Chelem, qui plus est à Wimbledon, son tournoi maudit qu'il a longtemps refusé de jouer. Comme une douce revanche, et en battant rien moins que Becker, McEnroe et Ivanisevic sur sa route. Et puis il gagne une deuxième Coupe Davis, ce qui fait toujours plaisir. En 1993, sa carrière retombe comme un soufflé, il est blessé, opéré du poignet, quitté par sa petite amie, il chute à la 24e place à l'ATP et il se sépare de Nick Bollettieri pour prendre Brad Gilbert comme entraîneur. Il a une relation torride avec la chanteuse Barbra Streisand, de vingt-huit ans son aînée. Et puis il rencontre Brooke Shields, actrice et mannequin, qui est sans doute plus célèbre que lui. En 1994, il revient doucement et renoue avec la victoire en remportant l'US Open, son deuxième Grand Chelem. Il accroche la deuxième place mondiale à l'ATP et, sur les conseils de Brooke Shields, abandonne ses perruques et dissimule sa calvitie en se rasant la tête.

Enfin numéro un

En 1995, il remporte son premier Open d'Australie et la Coupe Davis, mais perd en finale à l'US Open contre Sampras, son ennemi préféré. Le même qui, à la fin de l'année, lui ravit la position de n°1 à l'ATP ! C'est rageant. La rivalité entre les deux Américains fait vivre au tennis ses belles heures, dans cette période. L'année suivante est bien morne, avec seulement une demi-finale à l'US Open, mais par contre une médaille d'or olympique. 1997 est une saison blanche, il est blessé, épouse finalement Brooke Shields pour réaliser qu'en fait leur relation bat de l'aile et il se met à consommer de la drogue. Il redescend au-delà de la 100e place à l'ATP. Andre Agassi serait-il fini ? Non, car il retrouve la motivation et s'il ne gagne qu'un tournoi mineur en 1998, il remonte dans le Top 10, grâce à des résultats constants, sinon brillants.

En 1999, il est toujours Agassi : il divorce de Brooke Shields, insulte un juge de ligne, déclare forfait à Indian Wells, tout laisse croire à une fin de carrière navrante. Oui, mais. Mais Agassi gagne cette année-là Roland-Garros et l'US Open, est finaliste à Wimbledon et aux Masters, et termine n°1 mondial. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, outre son Grand Chelem doré en carrière (il a remporté chacun des quatre grands tournois), il profite de la fête de fin de Roland-Garros pour conter fleurette à Steffi Graff, la championne allemande qui vient de remporter ce tournoi. Leur relation est officialisée peu après. 2000 et 2001 se ressemblent, avec à chaque fois une victoire en Australie et une demie à Londres. Et puis il épouse Steffi Graff et le couple a son premier enfant. En 2002, à son crédit, une seule finale, à l'US Open, contre son éternel rival Pete Sampras, qui la gagne et en profite pour prendre sa retraite. 2003, c'est désormais une habitude, le voit commencer l'année par une quatrième victoire à l'Open d'Australie. Mais il perd son titre de n°1, après seulement une demie à New York. Les deux années qui suivent esquissent une retraite annoncée : en 2004 il n'obtient qu'une demi-finale en Australie, et en 2005 une finale à l'US Open, contre un jeune qui monte, venu de Suisse, nommé Roger Federer.

Le Kid

En 2006, il fait l'impasse sur le début de saison, ne participe qu'à Wimbledon, où il échoue au troisième tour contre un autre jeune qui monte, un certain Rafael Nadal. Après l'US Open, il annonce, le 3 septembre 2006, sa fin de carrière. Une carrière qui aura marqué son époque par sa flamboyance, son caractère, sa personnalité. L'histoire retiendra qu'Agassi a injecté un peu de rock'n'roll dans le monde aseptisé du tennis, comme McEnroe en son temps. Mais c'est aussi 75 titres, huit du Grand Chelem, une médaille d'or olympique et trois Coupes Davis. Et puis 30 millions de dollars en prix sur le circuit. Le "Kid de Las Vegas" a inspiré des générations de jeunes joueurs, avant de se concentrer sur sa vie de famille (Steffi et Andre ont deux enfants et résident toujours à Las Vegas), et ses multiples business et opérations de philanthropie.

Dernières news
Andre Agassi et Steffi Graf : Secrets de couple du mythique duo du tennis
08 Juin 2018 18h56

Andre Agassi et Steffi Graf : Secrets de couple du mythique duo du tennis

De passage à Paris dans le cadre des Internationaux de Roland-Garros, notamment pour un gala de charité...
Andre Agassi et Steffi Graf : Le couple fait une rare apparition publique
28 Avr 2017 20h14

Andre Agassi et Steffi Graf : Le couple fait une rare apparition publique

Les ex-n°1 mondiaux de tennis ont assisté, jeudi soir, à un gala caritatif.
Photos
Autour de Andre Agassi