Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER
Coralie Porrovecchio enceinte : le sexe de son bébé dévoilé, Boubacar Kamara et elle brisent la glace
Coralie Porrovecchio enceinte : le sexe de son bébé dévoilé, Boubacar Kamara et elle brisent la glace
Triche dans Koh-Lanta : Nouveau scandale avec des dîners clandestins, la prod' dévoile ses infos
Triche dans Koh-Lanta : Nouveau scandale avec des dîners clandestins, la prod' dévoile ses infos
Jennifer Lawrence enceinte : son ventre rond joliment moulé pour la promo de "Don't Look Up"
Jennifer Lawrence enceinte : son ventre rond joliment moulé pour la promo de "Don't Look Up"
Biographie

Naissance : Le 30 Novembre 1962

Âge : 59 ans

Métier : Journaliste / Ecrivain

Pays : France

Ville : Paris

Avec sa voix chaude, Pascale Clark était prédestinée à faire de la radio. Mais la journaliste et animatrice, également romancière, n'a jamais eu la langue dans sa poche.

Pascale Clark naît le 30 juin 1963 et hérite son nom à consonance britannique de son père, un assureur parisien d'origine anglaise. Après une licence de journalisme obtenue au CELSA, elle débute en 1983 sur une radio locale de Versailles. Elle va ensuite collaborer avec différentes radios FM comme RTH, CVS, Ouï FM, 95.2, Europe 2, France Info, puis Europe 1, où elle présente Europe Nuit durant la saison 1993-1994.

En 1995, elle rejoint France Inter, où elle va animer différentes émissions successives et assurer des remplacements d'été. Puis elle succède à Nicolas Poincaré à la présentation du 7/9, qui inclut la revue de presse et l'interview de 8h20. Elle occupe ce poste jusqu'en 2001, tout en débutant en parallèle une carrière à la télévision. Elle participe à Arrêt sur images avec Daniel Schneidermann sur France 5, TV+ et Un an de + sur Canal + avec Marc-Olivier Fogiel, Culture pub sur M6 avec Christian Blachas. En 2001, elle quitte la matinale de France Inter pour animer Tam Tam, sa propre émission, puis rejoint RTL en 2004, où elle anime jusqu'en juin 2006 On refait le monde, une émission de débats contradictoires. A partir de 2008, elle présente sur la même antenne une revue de presse.

Voix off

Alors que la plupart des animateurs sont heureux d'être physiquement à l'antenne, Pascale Clark invente alors un nouveau principe, reposant sur la voix off. Entre septembre 2001 et juin 2007, elle devient à la fois très connue et très secrète avec une émission à succès, En Aparté, sur Canal+, dont le principe est d'accueillir dans une pièce un invité et de l'interviewer sans jamais qu'elle n'apparaisse à l'écran. Elle dialogue ainsi avec quelqu'un qui ne la voit pas, suscitant des émotions et des situations inédites. Ainsi, en janvier 2002, l'acteur Michel Serrault, pourtant réputé pour les expériences télévisuelles "extrêmes", est irrité par l'émission et quitte le plateau en claquant la porte. Au départ hebdomadaire, l'émission passe en quotidienne en septembre 2006, avec un format allongé, sur la case du midi. Pendant la campagne électorale 2007, elle reçoit ainsi tous les candidats dans son émission, qui n'est plus reconduite à la fin de la saison 2007. Des polémiques sont nées en raison du ton qu'elle a adopté avec certains petits candidats et des questions saugrenues qui leur ont été posées. Pascale Clark va devenir, au fil du temps, de plus en plus clivante et pourtant personne ou presque ne connaît son visage.

Pour la saison 2007-2008, elle anime sur Canal+ une nouvelle émission d'actualité, le samedi à 13h45. Dans Un Café, l'addition, elle est toujours hors champ, mais ses chroniqueurs, Yassine Bellatar et Nicolas Rey, sont visibles à l'antenne.

Vraiment off

En 2009, Pascale Clark revient à France Inter, qu'elle a quittée cinq ans plus tôt, pour Comme on nous parle, sur la tranche 9-10h et l'interview politique de 7h56. A la rentrée 2013, elle perd cette petite interview très observée, quant à Comme on nous parle, l'émission se termine en juin 2014. A la rentée 2014, elle démarre A'Live, une émission culturelle, à 21h en semaine, où elle mélange mini-concerts live et interviews. Pour la saison 2015-2016, elle obtient encore une nouvelle émission, Making Of, cette fois elle est seule, sans aucun chroniqueur, pour cette heure hebdomadaire où elle reçoit un invité. L'émission ne dure qu'une saison. Puis, en conflit avec la nouvelle direction, Pascale Clark quitte France Inter. Elle démarre une chronique sur France 2 dans 13h15, le week-end, animé par Laurent Delahousse, mais sa pastille ne dure pas. Pour 2018, elle est annoncée sur Europe 1, mais ne rejoindra pas la station du groupe Lagardère. Elle lance une campagne de financement participatif pour une webradio, BoxSons, qui naît en novembre 2018 mais ne dure que trois mois.

Une voix qui porte

Depuis, Pascale Clark n'est plus audible que sur les réseaux sociaux. Elle annonce pour 2020 un livre nommé Réussir à la radio, c'est pas si facile. Elle avait déjà publié un roman, Après, Fred Chichin est mort en 2008, et deux autres livres au début des années 2000.

Talentueuse, créative, Pascale Clark l'a été durant sa carrière médiatique, c'est certain. Mais sa personnalité aura été effectivement clivante et l'animatrice semble avoir collectionné les inimitiés. Outre ses interviews jugées partisanes, il lui sera reproché en 2015 l'affaire de la carte de presse, qu'elle perd au profit d'un statut d'intermittente du spectacle quand elle anime A 'Live, une situation qu'elle ébruite largement en dénonçant une injustice.

Puis, lors de la promotion de son roman, dans On n'est pas couché, l'émission de Laurent Ruquier, elle prend à parti le philosophe Robert Redeker, menacé d'une fatwa pour ses positions anti-islam, en affirmant qu'il l'a bien cherché. Mais le plus gros écueil viendra, en 2017, de la découverte et de la polémique autour de Medhi Meklat, qui fut longtemps chroniqueur auprès d'elle dans diverses émissions, et dont on découvre qu'il avait publié des tweets haineux, homophobes, misogynes et antisémites. Elle prend alors sa défense en affirmant qu'auprès d'elle, il n'avait été que "poésie, intelligence et humanité". Cette défense est mal perçue par nombre d'observateurs de la sphère médiatique.

Ces divers épisodes ont sans doute contribué à ce que l'on n'entende plus cette voix particulière, qui aura marqué les auditeurs et téléspectateurs, au point qu'elle fut choisie pour doubler l'ordinateur de bord du vaisseau Axiom dans le film Pixar Disney Wall-E, en 2008.

Dernières news
Pascale Clark porte le deuil de sa mère : sa vie loin de la radio
26 Fév 2020 13h45

Pascale Clark porte le deuil de sa mère : sa vie loin de la radio

Longtemps enfant chérie des ondes de la radio, Pascale Clark a été évincée. En...
Photos
Autour de Pascale Clark