Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Clash : Nicolas Demorand, règlement de comptes avec Mélenchon et Pascale Clark !

3 photos
Lancer le diaporama

Réactualisation : Sans doute peu fiers de s'être moqué de l'embonpoint de Nicolas Demorand, Pascale Clark et Patrick Cohen lui ont fait parvenir, selon Libération, un mot d'excuse. Si l'on ne sait pas ce que les deux journalistes de France Inter ont écrit à leur collègue d'Europe 1, on sait en revanche que leur missive était accompagnée d'une boîte de macarons.

Le 6 janvier : Jean-Luc Mélenchon mâche rarement ses mots quand il s'attaque aux journalistes. Le président du Parti de gauche et député européen l'a une nouvelle fois prouvé lors de son passage mercredi soir dans l'émission de Nicolas Demorand sur Europe 1.

Lorsque le journaliste lui précise qu'il n'a jamais été élu au suffrage universel direct, Jean-Luc Mélenchon, entier comme à son habitude, s'emporte : "J'ai été élu deux fois conseiller général, pas vous. Et j'ai été élu député européen", le tout en montrant du doigt Nicolas Demorand qui semble se faire un plaisir de lui faire remarquer. "Je vous montre du doigt parce que vous dépassez les bornes", répond le député. Il faut dire que le journaliste n'a pas été des plus doux. Et d'ailleurs quand il voit l'homme politique s'énerver, il n'hésite pas à lui lancer : "C'est bon, on connaît la chanson".

Reste que pour calmer Jean-Luc Mélenchon, cela n'a pas été simple. C'est ce que Nicolas Demorand a raconté dans l'Édition Spéciale, jeudi midi, sur Canal+ : "J'entendais des éclats de voix à la rédac', l'ambiance était un peu chaude après, ça a bien gueulé !" Malgré tout, le journaliste se dit prêt à l'inviter de nouveau dans son émission : "C'est l'une des personnalités les plus intéressantes et agréables à interroger. Il a un discours et une pensée extrêmement structurés. Et il n'hésite pas à vous renvoyer dans vos cordes. C'est un pur plaisir de l'interroger." En tout cas, c'est du sport.

Interrogé sur Canal+, Nicolas Demorand en a profité pour glisser un mot sur Pascale Clark. Rappelez-vous, cet été, le départ de Demorand de France Inter avait créé la surprise. Ce matin, au moment de passer l'antenne à Patrick Cohen, remplaçant de Demorand, Pascale Clark s'est fendue d'un commentaire peu élégant en se moquant de ses rondeurs ("Le gros, là ?") en évoquant son prédécesseur. Demorand a répondu avec classe, non sans une pointe d'humour : "Comme dirait Obélix, je ne suis pas gros, je suis juste enrobé (...) Je ne suis pas gros merde ! (...) Je croyais que les attaques physiques étaient désormais interdites sur les ondes de Radio France. Je fais référence à la polémique entre Stéphane Guillon et Eric Besson. Visiblement, elles ont encore cours ! Je trouve ça sans grand intérêt, assez navrant, assez inamical".

Avec Jean-Luc Mélenchon, au moins, c'est direct et d'un niveau supérieur !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel