Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Black (Colin Vearncombe) : Le chanteur de Wonderful Life entre la vie et la mort

15 photos
Lancer le diaporama
Black, Colin Vearncombe de son vrai nom, a connu le succès avec le tube Wonderful Life (1987). Auteur de quinze albums, poète et peintre, il a été victime le 10 janvier 2016 d'un grave accident de la route près de l'aéroport de Cork, en Irlande, et placé dans le coma...
Peut-on imaginer ironie du sort plus cruelle ? L'homme qui a chanté au monde entier, même si c'était à double entente, combien la vie est merveilleuse se bat pour échapper à une mort affreuse...

Contrairement à ce qu'il chantait en 1987, avec une mélancolie sereine qui a traversé les frontières et fait un carton dans de nombreux pays dont la France, Colin Vearncombe, plus connu sous son nom de scène de Black avec son tube Wonderful Life, n'a pas besoin d'un ami. Il a besoin d'un miracle. Las, les dernières nouvelles ne sont pas bonnes...

À lire aussi

Dans le coma, ses chances sont minces...

Il chantait aussi, de sa voix à la douceur de l'ouate au coeur d'années 1980 électriques, le spectacle de la mer, la sensation du soleil dans les cheveux, les mouettes dans l'azur. La solitude, aussi, mais surtout l'irréductible magie du monde. Cette magie, ces impressions, ces sensations et même la tristesse qui s'y tapissait sont en train de le quitter : âgé de 53, Colin est dans le coma suite à un terrible accident de voiture survenu le 10 janvier à proximité de l'aéroport de Cork, en Irlande, où il vit depuis une dizaine d'années, installé avec sa femme Camilla Griehsel dans le pittoresque village côtier de Schull (pointe sud-ouest). Le chanteur originaire de Liverpool se rendait à l'aéroport pour embarquer à destination d'Edimbourg, en Ecosse, quand le drame, dont les circonstances exactes n'ont pas été divulguées, s'est produit.

Deux semaines après l'accident, Colin Vearncombe est toujours hospitalisé dans un état stable mais critique. Victime d'un grave trauma crânien, il a été plongé dans le coma pour optimiser les chances de son organisme de se rétablir. Des chances de plus en plus infimes : "Les scanners ont révélé que les dommages cérébraux sont pires que ce à quoi nous nous attendions et que ses chances de s'en sortir sont très faibles. Son état est stable, les équipes formidables du service des soins intensifs y veillent, et sa famille [son épouse et leurs trois fils, NDLR] est à ses côtés", indique sur son site officiel un message en date du 20 janvier relayant les dernières informations communiquées par son entourage, au terme de plusieurs jours d'un silence inquiétant. D'autres scanners étaient prévus depuis, mais aucune autre nouvelle n'a été publiée. "Quoi qu'il en soit, il est clair que pour espérer voir une amélioration, il va nous falloir un miracle", déplorait la précédente annonce.

Le jour même de sa mise en ligne, Camilla, la femme de l'artiste depuis 1990 (anciennement chanteuse du groupe norvégien One 2 Many), invitait tous ceux qui le souhaitaient à "envoyer des ondes positives et de guérison à Colin, en particulier entre 12h et 14h, dans l'espoir de voir se produire le miracle dont il a besoin". La requête se prolongeait de manière bouleversante : "Si vous ratez l'heure, ce n'est pas grave - vos pensées seront toujours grandement bienvenues..." Une adresse électronique a par ailleurs été créée pour recueillir les nombreuses marques de soutien et de sympathie adressées à son entourage, qui en a bien besoin - d'autant que le chanteur doit devenir grand-père pour la première fois à la Saint Patrick (17 mars) : blacklist@colinvearncombe.com. "N'hésitez pas à continuer ainsi, car votre soutien et votre amour touchent et aident profondément sa famille", signalait encore son site officiel, encourageant même le public à passer le mot sur les réseaux sociaux.

Noir, c'est (vraiment) noir

Si sa notoriété internationale reste essentiellement liée au succès de Wonderful Life et sa plénitude douce-amère, extrait de son premier album du même nom, Black a sorti pas moins de quinze disques, dont une partie sous son véritable nom et la plupart sur son propre label, Nero Schwarz (deux mots qui, comme Black, signifient noir, en italien et en allemand). Le dernier, Blind Faith, produit grâce au financement participatif, est paru en avril 2015. On vous invite vivement à y prêter une oreille, car il y a des choses sublimes (à l'image de ce When it's over à découvrir à la fin de l'article), incarnées par une voix toujours aussi enveloppante. Artiste total, Colin Vearncombe a également publié de la poésie (les recueils I am not the same person et Walk the Dotted Line) et exposé ses toiles.

Sur son site, un encart ("Stories") pointe vers un tumblr où les internautes sont invités à partager un souvenir personnel associé à Wonderful Life (dont il a enregistré en 2015 une version en catalan pour un téléthon !). L'annonce de son dramatique accident devrait en faire ressurgir beaucoup...

G.J.

Black, Colin Vearncombe de son vrai nom, When it's over (2015, extrait de son dernier album, Blind Faith ). Auteur de quinze albums, poète et peintre, il a été victime le 10 janvier 2016 d'un grave accident de la route près de l'aéroport de Cork, en Irlande, et placé dans le coma...
Black, Colin Vearncombe de son vrai nom, interprétant Wonderful Life (1987) dans les années 2010 en Allemagne. Auteur de quinze albums, poète et peintre, il a été victime le 10 janvier 2016 d'un grave accident de la route près de l'aéroport de Cork, en Irlande, et placé dans le coma...
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel