Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2010 - Mélanie Thierry : "Je suis un vrai garçon manqué et j'adore être entourée d'hommes !"

Il y a quelques jours, le deuxième film français de la sélection - La princesse de Montpensier, de Bertrand Tavernier (voir la bande-annonce ci-dessus) - était présenté en compétition officielle au 63e Festival de Cannes. A cette occasion, nous vous avons proposé le tapis rouge de toute l'équipe du film (excepté Lambert Wilson, hospitalisé pour une péritonite) avec notamment une superbe Mélanie Thierry au bras de son Raphaël.

Cependant, comme nous vous l'annoncions, Mélanie aurait très bien pu rater cette occasion à cause d'un premier casting improbable auquel le cinéaste français a failli ne pas donner suite. Rencontrée sur la Croisette peu après la présentation du film, Mélanie se souvenait aussi de cet épisode qui a failli lui coûter l'un des plus beaux rôles de sa jeune carrière.

"J'ai vraiment failli passer à côté. Tout a commencé à cause d'un épisode malheureux : j'ai passé une première audition qui s'est très mal passée car je suis arrivée aux essais avec plus d'une heure de retard, à cause d'une contravention que j'ai prise pour ne pas avoir mis ma ceinture à l'arrière d'un taxi ! De ce fait, avec le stress et l'angoisse, j'étais arrivée un peu à bout, en colère et pas vraiment dans le bon état d'esprit. Heureusement, Bertrand m'a donné une deuxième chance, et nous voilà tous à Cannes aujourd'hui."

Concernant les dialogues très particuliers du film, qui en sont, selon les premiers avis, sa faiblesse, même si c'est un parti pris d'époque assumé : "C'est vrai que c'était très particulier et difficile, car les dialogues dans le film sont tellement éloignés de la façon qu'ont les gens de parler aujourd'hui, qu'il y a dû y avoir tout un travail sur eux. J'avais peur au début, mais au final, je trouve le texte de Jean Cosmos vraiment magnifique."

Enfin, à propos de tous ces jeunes garçons qui l'entourent (Gaspard Ulliel, Raphaël Personnaz, Grégoire Leprince-Ringuet) : "Comme je suis un vrai garçon manqué et que j'adore être entouré d'hommes, c'était juste parfait."

L'histoire ? 1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage... Marie de Mézières, une des plus riches héritières du royaume, aime le jeune Duc de Guise, celui que l'Histoire prénommera plus tard "le Balafré". Elle pense être aimée de lui en retour. Son père, le Marquis de Mézières, guidé par le souci d'élévation de sa famille, le pousse à épouser le Prince de Montpensier qu'elle ne connaît pas. Ce dernier est appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants. Le pays étant à feu et à sang, afin de protéger sa jeune épouse, le prince l'envoie en compagnie du Comte de Chabannes), dans l'un de ses châteaux les plus reculés, Champigny. Il charge le comte, son ancien précepteur et ami, de parfaire l'éducation de la jeune princesse afin qu'elle puisse un jour paraître à la cour...

Vous pourrez découvrir La princesse de Montpensier dès le 10 novembre dans toutes vos salles.

Adam Ikx from Cannes

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel