Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2017: La Palme d'or, le sacre de Diane Kruger, la surprise Nicole Kidman...

Diane Kruger (Prix d'Interprétation féminine pour le film « In The Fade »), Sandrine Kiberlain, Léonor Serraille (Prix Caméra d’Or pour le film « Jeune Fille »), Lætitia Dosch, Ruben Ostlund (Palme d’Or pour le film « The Square ») - Cérémonie de clôture du 70ème Festival International du Film de Cannes. Le 28 mai 2017. © Borde-Jacovides-Moreau / Bestimage  Closing ceremony of the 70th Cannes International Film festival. On may 28th 201728/05/2017 - Cannes
51 photos
Lancer le diaporama
Diane Kruger (Prix d'Interprétation féminine pour le film « In The Fade »), Sandrine Kiberlain, Léonor Serraille (Prix Caméra d’Or pour le film « Jeune Fille »), Lætitia Dosch, Ruben Ostlund (Palme d’Or pour le film « The Square ») - Cérémonie de clôture du 70ème Festival International du Film de Cannes. Le 28 mai 2017. © Borde-Jacovides-Moreau / Bestimage Closing ceremony of the 70th Cannes International Film festival. On may 28th 201728/05/2017 - Cannes
C'est le grand final du 70e Festival de Cannes avec son palmarès !

Après douze jours d'intense cinéphilie et de glamour à profusion, le 70e Festival de Cannes ferme ses portes, délivrant son palmarès lors de la cérémonie de clôture animée par la sublimissime Monica Bellucci, revenant sous les projecteurs après l'ouverture toute en sensualité du 17 mai. Le tapis rouge final est foulé ce 28 mai par de nombreux artistes et chacun attend fébrilement la décision du jury de Pedro Almodovar – sur fond de polémique Netflix – entouré dans cette tâche par Jessica Chastain, Gabriel Yared, Fan Bingbing, Paolo Sorrentino, Maren Ade, Park Chan-wook, Agnès Jaoui et Will Smith.

Le déroulé de la clôture du 70e Festival de Cannes

Le rideau se lève sur la scène du Grand théâtre Lumière du palais des festivals de Cannes. Dans une robe en dentelle de velours noir étincelant, arrive Monica Bellucci : "Rien n'est plus violent que la réalité. Le cinéma ne fait que jouer son rôle de miroir. Grâce à lui, on peut mieux se comprendre, se pardonner, et pourquoi pas se pardonner... Guérir nos blessures. Le 70e anniversaire nous a permis de visiter sa grande histoire. On espère que dans les années à venir, les réalisatrices prendront plus de place." Après des mots bien senties sur la place et la force des femmes, la star italienne laisse place au palmarès.

La présidente de la Caméra d'or, qui récompense le meilleur premier film toutes catégories confondues, Sandrine Kiberlain, a le plaisir de décerner le prix avec "son jury bien-aimé" au long métrage "audacieux", "portrait d'une femme libre" : Jeune femme de Léonor Serraille avec Laetitia Dosch.

Palme d'or du court métrage : l'actrice américaine Uma Thurman et le réalisateur roumain Cristian Mungiu sont appelés pour remettre le prix. La victoire revient à Une douce nuit du Chinois Qiu Yang.

Intermède en images et en musique avec les meilleurs moments du Festival puis la voix de Benjamin Biolay. Il interprète son nouveau titre Volver, doux clin d'oeil au film du président du jury Almodovar.

Marisa Paredes, actrice du cinéaste espagnol Almodovar, et le membre du jury Park Chan-Wook entrent en scène. Le jury a décidé qu'il y aurait deux lauréats pour le prix du scénario : You were never really here de Lynne Ramsay avec Joaquin Phoenix – présent avec sa compagne Rooney Mara – et Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos, avec Nicole Kidman.

Le prix du jury est remis par Guillaume Gallienne et la membre du jury Maren Ade : Nelyubov (Loveless) de Andrey Zvyagintsev.

Irène Jacob et Paolo Sorrentino, membre du jury, sont chargés d'annoncer le prix d'interprétation féminine à Diane Kruger. "Fatih (Akin, le réalisateur), mon frère, merci d'avoir cru en moi. Tu m'as donné une force que j'ignorais avoir... Je ne pourrais pas accepter ce prix sans penser à toutes les victimes d'actes terrorismes." C'est son tout premier rôle dans sa langue natale, l'allemand.

Jessica Chastain quitte le jury un instant pour remettre le prix d'interprétation masculine à Joaquin Phoenix pour You Were Never Really Here, manifestement très surpris d'avoir gagné, au point que sa compagne Rooney Mara lui assure que c'est bien lui qui a gagné. "Je suis désolé, je ne parle pas français. Je suis désolé pour mes chaussures (des Converses)... Tout ce que j'ai pu faire était lié à l'oeuvre de Lynne."

Les jurés Fan Bingbing et Gabriel Yared ont pour mission de dévoiler le prix de la mise en scène : il revient à Sofia Coppola pour Les Proies. La réalisatrice américaine est malheureusement absente et la cinéaste allemande Maren Ade lira son discours de remerciements.

Constantin Costa-Gavras accompagne la jurée Agnès Jaoui pour donner le Grand prix du jury à 120 Battements par minute de Robin Campillo. Le réalisateur français reçoit une standing ovation pour ce film qui a bouleversé les festivaliers. "Je suis heureux que ça a été une aventure collective, comme le propos du film." Il rend hommage aux militants de la lutte contre le sida.

Pour le 70e anniversaire, le jury a tenu à remettre un prix spécial. Le juré Will Smith l'attribue à Nicole Kidman. "Nicole ne pouvait être des nôtres, je vais accepter ce prix en son nom." La star l'imite avec humour en train de pleurer d'émotion puis clame : "Heureusement, elle nous a envoyé une vidéo." Depuis sa ville de Nashville, elle remercie le jury, dévastée de ne pas être présente. "Je t'aime", finit-elle par dire en français. Et l'Hollywoodien Will s'amusera à poser à la place de Nicole.

La Palme d'or est remise sur la musique de La La Land, en présence de Juliette Binoche et de Pedro Almodovar. "L'amour est lumière. Le cinéma est lumière. Cher Pedro, quelle lumière vous a uni ?" Le gagnant est le film The Square du Suédois Ruben Ostlund. "Merci au Festival !", hurle l'heureux gagnant !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Brad et Angelina, dernière montée des marches en amoureux
Kim Kardashian et Kanye West : la bimbo et son homme s'éclatent à Cannes
Gwyneth Paltrow, sexy et souriante, elle vole la vedette à Iron Man !