Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2017 : Marion Cotillard, fantôme funky devant Charlotte Gainsbourg émue

Charlotte Gainsbourg, Marion Cotillard au photocall du film "Les Fantômes d'Ismaël" lors du 70ème Festival International du Film de Cannes, le 17 mai 2017. © Cyril Moreau/Bestimage
34 photos
Lancer le diaporama
Charlotte Gainsbourg, Marion Cotillard au photocall du film "Les Fantômes d'Ismaël" lors du 70ème Festival International du Film de Cannes, le 17 mai 2017. © Cyril Moreau/Bestimage
Le film d'ouverture de la 70e édition a ouvert le bal en grande pompe.

Le Festival de Cannes 2017 démarre ce mercredi 17 mai avec le film d'ouverture, Les Fantômes d'Ismaël, présenté hors compétition. Réalisé par Arnaud Desplechin, ce long métrage taillé pour une montée des marches étoilée sera présenté officiellement ce soir. Et comme le veut la tradition, après la projection presse du matin, l'équipe du film s'est présentée en milieu de journée au traditionnel photocall, avant de prendre part à l'incontournable conférence de presse.

À lire aussi

Pour cette ouverture en grande pompe, toute l'équipe a répondu présente autour d'Arnaud Desplechin. Marion Cotillard, absolument divine comme à son habitude, a marqué ce photocall de son empreinte, débarquant à la cool dans un long T-shirt blanc à la coupe audacieuse et un jean bleu délavé, ensemble signé Y/Project. À ses côtés, Charlotte Gainsbourg s'affiche toute aussi radieuse, elle qui, quelques minutes après ce rendez-vous avec les photographes, n'a pu cacher ses larmes devant les mots magnifiques de sa partenaire de jeu. "Charlotte fait partie de ces gens qui m'ont donné envie de faire ce métier", a déclaré la jeune maman de Marcel et Louise en conférence de presse, avant d'ajouter qu'il "y a quelque chose de merveilleux autour d'elle" suivi d'un long silence. Les yeux embués et brillants, la fille de Serge Gainsbourg était visiblement émue.

Comblé et honoré de faire l'ouverture, Arnaud Desplechin – qui croit comprendre là qu'il est désormais "assez vieux" pour endosser cette responsabilité – a lui aussi catalysé toute l'attention de la presse. Les journalistes ont cherché à savoir pourquoi le metteur en scène français avait livré deux versions de son film, présentant la plus courte en Sélection officielle. "La version originale est pour ceux qui parlent déjà le Desplechin", s'est amusé le cinéaste, expliquant que la version la plus longue était "plus mentale", tandis "l'autre [était] plus sentimentale".

Aux côtés du trio, nous avions Mathieu Amalric, visage d'Ismaël, ce cinéaste dont la vie est chamboulée par la réapparition d'un amour disparu, mais aussi Louis Garrel, Hippolyte Girardot et Ala Rohrwacher.

Les Fantômes d'Ismaël sera présenté ce soir Hors Compétition et il est d'ores et déjà sorti dans nos salles.

Bande-annonce de Les Fantômes d'Ismaël.

Christopher R.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Rihanna : de diva bling à princesse pop, retour sur l'évolution mode de la star
Michael Douglas, ému à Deauville devant la cabine de plage à son nom
Jessica Chastain : la rousse incendiaire met le feu sur la Croisette !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel