Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Doria Tillier et Nicolas Bedos : Le couple face à des duos de légende...

"Purepeople" a interrogé les deux héros de la romance "M. & Mme Adelman" sur trois tandems mythiques.

Monsieur et Madame Adelman est le fruit de la collaboration passionnée de Nicolas Bedos et Doria Tillier, complices irrésistibles. Au micro de Purepeople, les deux artistes ont expliqué la teneur du travail qu'ils ont assuré ensemble, signant un romance tourbillonnante, drôle et impertinente, sur la vie de Sarah et Victor. "Doria a accompagné, nourri et orienté mon travail d'écriture qui s'est fait avec elle, sous ses yeux. Je poursuivais mon fil devant elle, elle validait et nourrissait ou modifiait mon récit dans lequel elle ajoutait ses idées. Au final, on ne peut absolument pas savoir qui a fait quoi." Sous nos yeux, s'est donc formé un nouveau et beau couple de cinéma et on ne résiste pas à l'envie de les mettre face à des tandems de légende, pour savoir ce qu'ils leur inspirent. S'ils n'ont pas vu le film Rock'n Roll de Guillaume Canet avec sa bien-aimée Marion Cotillard sorti peu avant, les deux artistes auront bien des choses à dire sur trois magnifiques tandems.

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Bande-annonce du film Un air de famille (1996)

Doria Tillier : "Un air de famille, c'est le premier film qui m'a donné envie d'écrire. À l'époque, je ne voyais pas beaucoup de films de ce genre-là, et je sais que ça m'avait énormément plu. Je m'étais dit : 'Ah c'est si bien écrit !' C'était la première fois que je me faisais cette réflexion en regardant un film."

Nicolas Bedos : "Je les mets très, très haut. Car il y avait un sentiment d'inédit. Ce mélange de fond, d'exigence et de comédie. Le fait d'avoir installé la comédie de caractère, avec des personnages qui ne sont pas victimes des situations, qui ont de l'esprit, du sarcasme. Un pont a été fait entre le New York de Woody Allen et le Montmartre de Jaoui-Bacri."

Doria Tillier : "Ils écrivent des personnages vrais, pas caricaturaux."

Nicolas Bedos : "Des personnages qui ne sont pas des marionnettes à comédie comique. Il y a une grande différence entre la comédie et le film usant d'humour. On peut mettre de l'humour dans un film sans pour autant fabriquer une comédie. Ils s'intéressent à leurs personnages dans des zones, ni blanches, ou noires, mais grises. C'est sûr qu'on y pense quand nous-mêmes, on travaille ensemble. Ils ont aussi une estime l'un pour l'autre qui est émouvante. Enfin, il y a aussi une part de conscience morale, pour ne pas dire politique."

Woody Allen et Diane Keaton

Extrait du film Annie Hall

Doria Tillier : "Ils créent des personnages réels, qu'on peut voir dans la vraie vie. Ce ne sont pas des clichés. Ses longs métrages donnent l'impression que ce sont des scènes de la vraie vie qui sont filmées, qu'ils mettent en exergue des moments et grâce à sa caméra, on s'aperçoit que c'est drôle."

Nicolas Bedos : "Même chose que Doria, et comme Jaoui-Bacri, j'aime le respect qu'ils ont l'un pour l'autre. Ils ont tourné leur plus grand film après s'être séparé. Comme Woody Allen, je dis souvent que j'ai tourné un film en excluant tout sentimentalisme, en faisant allégeance au talent de la personne, et non pas de la fiancée, ou future fiancée. J'ai fait un film avec Doria Tillier, pas avec ma copine, ou mon ex-copine. Je comprends très bien que le public cherche à faire des ponts entre notre vie et notre film, mais à vrai dire, la question n'est pas là. Quand Doria Tillier m'a dit j'aimerais bien qu'on fasse un film ensemble, je me suis dit ça pourrait être pas mal, vu ce qu'elle sait faire à la télé, ce qu'elle a dans le cerveau, ses goûts. J'ai vu ça comme un spectateur, pas comme une occasion de célébrer notre intimité."

Serge Gainsbourg et Jane Birkin

Extrait du film Slogan

Nicolas Bedos : "Vous ne nous citez que des gens qu'on adore ! J'ai eu la chance de les connaître, intimement non, mais c'était des amis de mes parents. Des couples intelligents. C'est très flatteur d'avoir ces évocations. Ils ont tous en commun de s'aimer et de s'estimer, de se respecter. Et de faire de très belles choses ensemble. On peut ajouter John Cassavetes et Gena Rowlands." Et d'ajouter : "Je n'avais pas envie de révéler Doria Tillier puisqu'elle existait déjà, mais de faire en sorte de la dessiner, de la dialoguer, de faire connaître aux autres tout ce qui me plaît chez elle, et que je connais davantage que les autres. Gainsbourg était tyrannique avec Jane Birkin, il voulait la façonner, sur sa façon de s'habiller, de répondre aux questions... Heureusement, je n'en suis pas là et je me ferais très vite envoyer chier."

Monsieur & Madame Adelman, en salles le 8 mars 2017

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kristen Stewart et Robert Pattinson : bain de foule en amoureux à Paris
Brad et Angelina, amoureux comme au premier jour pour un dîner avec Clint Eastwood et Mick Jagger
Amber Heard : la girlfriend de Johnny Depp joue de ses charmes à Paris