Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dylan Farrow répond à Moses et l'humilie: "Mon frère est une personne perturbée"

Accusé par son frère adoptif Moses Farrow d'avoir menti, Dylan s'est chargée de lui répondre dans un court message. Le jeune homme, fils adoptif de Woody Allen et Mia Farrow, avait nié les accusations d'agression sexuelle sur Dylan et accusé leur mère de maltraitances.

Elle n'a pas tardé à répliquer. À peine quelques heures après la publication sur le blog de Moses Farrow d'une longue lettre dans laquelle le fils adoptif de Woody Allen et Mia Farrow donne sa vérité, Dylan Farrow s'est empressée de répondre à son frère.

Dans un court communiqué publié sur Twitter mercredi 23 mai 2018, la fille de l'actrice américaine a bien évidemment nié en bloc toutes les accusations de son frère. "Comme je l'ai déjà dit lorsqu'il avait tenu ces propos la dernière fois, il s'agit d'une tentative de détourner un témoigne crédible fait par une femme adulte, en essayant de remettre en question ma mère qui a seulement été un soutien pour mes frères et pour moi. C'est facilement réfutable, cela contredit des années de ses propres déclarations, c'est au-delà de la douleur pour moi et cela fait partie d'un large effort pour discréditer et distraire par rapport à mon agression. Mon frère est une personne perturbée. Je suis tellement désolée qu'il ait fait cela", écrit sans détour Dylan Farrow, 32 ans.

Dans une longue lettre très détaillée, Moses Farrow a défendu son père adoptif Woody Allen, assurant qu'il n'avait pas pu agresser sexuellement Dylan. Le jeune homme raconte qu'il était présent ce fameux jour d'août 1992 et qu'il n'avait pas quitté son père des yeux, sur ordre de sa mère. Mia Farrow, en effet, se méfiait de Woody Allen, son compagnon à l'époque, comme de la peste depuis qu'elle avait découvert chez lui des polaroids de sa fille Soon-Yi.

Après avoir longtemps condamné son père, Moses a décidé d'avouer qu'il avait été plus victime de sa propre mère que de son père. Il affirme qu'elle lui infligeait de mauvais traitements. Selon lui, sa mère adoptive battait régulièrement plusieurs de ses enfants et n'hésitait pas à les traîner par terre et à les enfermer dans une salle de bain ou un placard. Il a également laissé entendre que la mort de sa soeur Tam était l'acte désespéré d'une jeune fille dépressive, un mal qui la rongeait et qui avait été exacerbé par Mia. Après une énième dispute, Tam aurait avalé de nombreux médicaments, mettant ainsi fin à sa vie. Un accident pour Mia Farrow, qui avait pointé du doigt la cécité de sa fille pour justifier cet acte.

La star hollywoodienne n'a pour l'heure pas commenté les déclarations de son fils adoptif âgé aujourd'hui de 40 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Michael Jackson, traqué avec ses enfants Prince et Paris
Tom Cruise papa poule, il ne lâche pas Suri de ses bras
Stallone, papa poule avec ses princesses Sophia et Sistine
Sur le même thème
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel