Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hapsatou Sy de retour sur C8 : La "pique" de Cyril Hanouna à Thierry Ardisson

13 photos
Lancer le diaporama
Hapsatou Sy dans "Balance ton post" - vendredi 9 novembre 2018, C8
Absente de C8 depuis septembre dernier, à la suite de son clash avec Eric Zemmour et sa "brouille" avec Thierry Ardisson, Hapsatou Sy a fait son retour sur la chaîne vendredi 9 novembre 2018, dans "Balance ton post". Et, en cours d'émission, l'animateur Cyril Hanouna a lancé une petite "pique" à l'homme en noir.

Environ deux mois après sa dernière apparition dans Les terriens du dimanche, Hapsatou Sy a fait son retour sur C8, ce vendredi 9 novembre 2018 dans Balance ton post. Touchée par le soutien de Cyril Hanouna à la suite de son altercation avec Eric Zemmour, puis son ancien patron Thierry Ardisson, la compagne de Vincent Cerutti a accepté de rejoindre ses rangs. Et tout ne s'est pas passé comme prévu pour sa grande première, ce qui a permis à Baba de lancer une petite "pique" à l'homme en noir.

Au cours de l'une de ses interventions, Hapsatou Sy a eu un souci de micro au moment où elle souhaitait interroger Jean-Michel Fauvergue, l'ex-patron du RAID invité pour parler des attentats de Paris. Il s'est en effet coupé, Cyril Hanouna a donc demandé à ce qu'on lui apporte un micro-main. Après quoi, l'animateur de 44 ans a lancé : "Je crois que c'est Thierry Ardisson qui a fourni les micros."

Rappel des faits

Pour rappel, Hapsatou Sy était chroniqueuse de l'émission Les terriens du dimanche. Et le 16 septembre 2018, Eric Zemmour, alors invité de l'émission, a expliqué que la chroniqueuse de 37 ans aurait dû avoir un prénom français, tout comme la fille de Rachida Dati, Zohra. Il a d'ailleurs proposé le prénom de Corinne pour la moitié de Vincent Cerutti. Une déclaration qui a indigné la principale intéressée. Cette dernière a alors décidé de porter plainte contre le polémiste de 60 ans. Elle s'est ensuite fâchée avec Thierry Ardisson qui ne l'a pas particulièrement soutenue après que la polémique a éclaté.

Lors d'une récente interview pour Le Point, il a même expliqué qu'il soupçonnait son ancienne chroniqueuse d'avoir préparé un coup de communication lors de la venue d'Éric Zemmour. "La plupart des journalistes préfèrent donner des leçons de morale plutôt que d'enquêter. Personne n'a pris la peine de savoir ce qu'il s'était vraiment passé. (...) En enquêtant un minimum, les journalistes se seraient aperçus que la maquilleuse d'Hapsatou Sy filmait l'écran dans sa loge depuis le début de l'émission. Voilà une attitude plutôt déconcertante, surtout quand on la rapproche de la couverture du magazine Management où Hapsatou Sy s'affichait avec cette phrase : 'Faire parler de soi en bien... en mal. Les meilleures techniques pour réussir sa com.' Y a-t-il eu préméditation ? Si les journalistes avaient enquêté, ils auraient découvert qu'Hapsatou Sy lance sa chaîne de téléachat", a déclaré le présentateur de 69 ans.

Des déclarations auxquelles Hapsatou Sy a rapidement réagi sur ses réseaux sociaux : "Connaissant le pépère, il se dit : 'J'ai fait une interview. Top, on parle de moi !' Ça me rappelle le fameux soir où il m'a dit : 'Vas-y ! Porte plainte ! Ça me fera du buzz et j'aurais la une de Morandini !' Quand en fin de carrière, sa seule motivation est celle-là, ben tout est dit !"

Du côté des audiences, Balance ton post a réalisé son record de la saison en réunissant 521 000 téléspectateurs, soit 4,1% de part de marché sur les 4 ans et plus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel