Abonnement à la newsletter

James Franco : Une icône gay sensuelle qui affronte avec humour la fin du monde

James Franco : Une icône gay sensuelle qui affronte avec humour la fin du monde

1/4
News publiée le Vendredi 21 Décembre 2012 à 12:12
Lancer le diaporama

Bande-annonce officielle de The End of the World, avec James Franco et Seth Rogen. Dans cette photo : James Franco

Surfant sur la vague de l'apocalypse prévue à droite et à gauche, du calendrier maya à différentes prédictions bancales, le film The End of the World (This is the End) a dévoilé sa bande-annonce irrévérencieuse, où dans l'introduction Seth Rogen et James Franco enchaînent les délires dans un abri anti-atomique (entre masturbation, bataille de godemichés et joints). Une bande-annonce non censurée mise en ligne à la veille de la présumée fin du monde. Pour l'occasion, Seth Rogen et Evan Goldberg – scénaristes de SuperGrave et Voisins du troisième type – ont réuni un casting des plus affriolants.

James Franco entouré de Jonah Hill, Jay Baruchel, Seth Rogen et Craig Robinson, avec pour seule but le rire, entre autodérision et blagues potaches. Un clip de 3 minutes dans lequel le joyeux groupe affronte l'apocalypse en s'adonnant à une joute de réparties irrésistiblement drôles, comme du "Michael Cera mort, c'est pas une perte" (l'acteur avait été la vedette de SuperGrave) ou encore des clins d'oeil appuyés à l'image d'icône gay de James Franco ou encore au passage de Seth Rogen par la case blockbuster avec Green Hornet. Dans ce film prévu sur les écrans du monde entier pour l'été 2013, plusieurs guests sont attendus, d'Emma Watson à Rihanna en passant par Paul Rudd.

Quant à James Franco, en ces temps de fin du monde, il redouble de motivation pour faire l'actualité avec divers projets. Que ce soit une belle partie de rigolade sur fond d'apocalypse ou un projet bien plus arty, il est partout. S'il a cassé son image de sex-symbol hétéro en brillant dans des oeuvres engagées telles que Harvey Milk et Howl où l'homosexualité est un sujet central, James Franco persiste à affirmer, en parallèle de sa carrière hollywoodienne, une véritable passion pour les projets underground. Son dernier en date : Interior. Leather Bar. Un titre façon "script" qui n'est autre qu'une relecture des scènes censurées (entre autres) du film culte de William Friedkin, La Chasse (Cruising). En 1980, le réalisateur de L'Exorciste filmait Al Pacino en flic infiltré dans le milieu gay/SM new-yorkais et se voyait contraint de couper au montage 40 minutes de scènes plutôt hard.

Des pellicules qui ont aujourd'hui disparu et qui fascinent James Franco. L'acteur américain de 34 ans a décidé de ré-imaginer les scènes manquantes dans un film qu'il a coréalisé - avec Travis Mathews, une figure du cinéma gay - et interprété. La première bande-annonce d'Interior. Leather Bar a ainsi été dévoilée sur la Toile. Le film sera d'ailleurs présenté en version et en avant-première mondiale au prochain festival de Sundance en janvier. De quoi faire de James Franco le nouveau prince de la "New Wave Queer" qui est en train de prendre forme au cinéma – autour de réalisateurs comme Ira Sachs, Gregg Araki, Steve McQueen et bien sûr Sean Penn.

Anne Hathaway : sa troublante ressemblance avec Audrey Hepburn

Faire un lien vers cet article

Laisser un commentaire

comments powered by Disqus

Actu people du jour

  • Niels Arestrup, heureux mari et papa de jumeaux : ''C'est la vie, la vraie''

    24/04 Niels Arestrup, heureux mari et papa de jumeaux : ''C'est la vie, la vraie''

  • 24/04 Naomi Campbell : Sa mère Valerie, survivante d'un cancer, rayonne

  • 24/04 Richard Berry, son don de rein à Marie : 'Je me sens moins coupable aujourd'hui'

  • 24/04 François Hollande, 'tendre' avec Valérie Trierweiler : Ils renouent le contact...

  • 24/04 Sophia Loren : Icône, maman et grand-mère aux anges et glamour à 79 ans

  • 24/04 Novak Djokovic bientôt papa : Sa belle Jelena est enceinte de leur premier bébé

Plus d'articles sur ce thème

People dans l'actu

PURE FOCUS