Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday: Un show incroyable à la Tour Eiffel et son Autoportrait dévoilé

Ce samedi 3 décembre, c'est sous un ciel menaçant et dans la crainte perpétuelle d'une averse que Johnny Hallyday a entamé, aux alentours de 17h30, les répétitions du fameux enregistrement du concert privé Live@Home. Après avoir, dans l'après-midi, donné le coup d'envoi de la rencontre Stade Français-Racing Metro dans le cadre du Top 14 de rugby au Stade de France (où il se produira d'ailleurs en concert les 15, 16 et 17 juin 2012), le héros national a ensuite pris ses quartiers au premier étage de la Tour Eiffel.

Organiser cette opération n'était pas un pari gagné d'avance... mais plutôt un pari risqué ! La Tour Eiffel est, en effet, une Dame de Fer compliquée à investir compte tenu des consignes de sécurité fortes quand il s'agit de la transformer pour une nuit en scène de spectacle.

C'est la première fois que la Tour Eiffel accepte un challenge comme celui-ci et c'est la première fois que le Live@Home devient un... live@TourEiffel. Serge Khalifa, son créateur, peut s'en féliciter.

Alors que la conférence de presse avait été annoncée à 20h et l'enregistrement du concert à 22h, devant les inquiétudes de la direction de la Tour Eiffel et de possibles débordements du public de Johnny et de ses fans, c'est deux jours avant que les horaires ont été modifiés : 21h la conférence de presse et 23h l'enregistrement du concert Live@Home, quand la Dame de Fer serait fermée au public.

Autour de 21h30, face à la presse - la salle de conférence était archi-comble -, le chanteur de 68 ans a dévoilé les 32 dates qui composeront sa tournée mondiale - organisée en partenariat avec TF1 et RTL -, la 181e depuis ses débuts. La primeur de ce nouveau show sera réservée au public américain (parions que de nombreux fans feront le voyage) : le 24 avril, il se produira à Los Angeles, avant de se rendre à Montpellier du 14 au 18 mai. Il poursuivra avec des concerts à Nancy, Sochaux, Bordeaux, Nantes, ou encore Le Mans.

Pour ce qui est des concerts à l'étranger, en plus de Los Angeles, il fera escale à Genève (Suisse), à Moscou (Russie), à Anvers (Belgique), à Tel Aviv (Israël), ou encore à Londres (Grande-Bretagne) à deux reprises. Cette idée d'une tournée mondiale, Johnny la doit à son nouveau producteur Gilbert Coullier.

Pour son retour sur scène depuis le fameux tour Route 66 qu'il avait été contraint d'interrompre pour des soucis de santé, l'idole des jeunes voit les choses en grand : arrivée spectaculaire sur scène (petit indice : il précise qu'il aura "encore le vertige !"), effets spéciaux, pyrotechnie... Un entretien avec la presse qui fut l'occasion de confirmer ce qu'il avait dit sur l'antenne de RTL quelques heures plus tôt et dans son interview à TV Magazine : "Je n'ai jamais été malade. J'ai eu un problème de dos comme beaucoup de personnes", en ajoutant : "J'ai même arrêté de fumer et, cette fois, c'est vrai" !

Pendant cette interview, le Taulier était déjà très en forme, plaisantant, blagueur mais répondant du tac au tac aux quelques journalistes qui essayaient de poser des questions dérangeantes. Interrogé à propos d'une enquête d'un magazine affirmant qu'il était ruiné, Johnny a démenti, en souriant : "On dit tellement de choses sur moi depuis 50 ans... ce n'est jamais agréable. Mais bon, je m'en fous. On n'est jamais riche en France". A une jeune journaliste du Parisien en "service commandé" qui affirmait que ses places de concerts se vendaient mal et qu'elles étaient soldées sur un site internet, il s'est gentiment mis en colère... "Parler d'argent, de places vendues, de places invendues, c'est tout ce que vous avez à faire dans votre vie ?", s'est-il agacé avant que Gilbert Coullier ne reprenne la parole en affirmant à juste titre que les plus grands artistes faisaient aussi des opérations promo sur ce site (vente-privee.com), qualifiant cette attaque de basse.

A l'issue de cette conférence de presse, Johnny a pris place sur la scène installée au premier étage de la Tour Eiffel pour se produire face à 300 privilégiés. Un public composé de journalistes et de quelques fans triés sur le volet. Pendant plus d'une heure, il a repris quelques-uns de ses plus grands succès
(Gabrielle, La musique que j'aime, Le bon vieux temps du rock'n'roll, Tes tendres années, ou encore Ma jolie Sarah ont résonné au premier étage de la Dame de Fer), donnant un avant-goût de la tournée à venir, l'intimité en plus. Un spectacle que certains fans étaient venus écouter - à défaut de pouvoir le voir -, au pied de la Tour Eiffel. Le Taulier a également levé le voile sur le morceau inédit Autoportrait, avec lequel il nous tient en haleine depuis des jours et des jours.

Parmi les personnalités présents sur la liste d'invités, on trouve Louis Bertignac, à qui Johnny a offert de se produire en première partie de ses spectacles sur cette tournée Jamais Seul, l'ancienne compagne du chanteur, Nathalie Baye, et leur fille Laura Smet. Fabrice Luchini, Salma Hayek et François-Henri Pinault, Antoine Duléry et son épouse, la comédienne Nadia Farès et son époux, Maxim Nucci, Jean-Claude Darmon et sa compagne Hoda Roche entre autres avaient également fait le déplacement pour assister à cet événement très VIP. Bien sûr, aux premières loges pour soutenir son époux chéri,Laeticia Hallyday toujours ravissante et très élégante malgré le froid, les craquantes Jade et Joy, sans oublier mamie rock, qui n'était pas la dernière à frapper dans ses mains. Johnny a rendu hommage à sa femme pendant la conférence de presse.

Ce nouveau concept de promouvoir Johnny sur le web et à la Tour Eiffel ; cette idée de Live@home, de la diffusion sur TMC, chaîne gratuite le 31 décembre ; ce single Autoportrait offert à son public et à ses fans... Johnny les doit à la tenacité et à la persévérance de sa nouvelle manageuse Sandra Rudich qui, malgré les difficultés de toute sorte, des intempéries aux autorisations nécessaires et à quelques chausse-trappes, a réussi son pari.

Rappelons enfin que le single inédit Autoportrait, dans lequel l'homme au grand coeur rend hommage à son public, à sa bonne étoile et à sa femme Laeticia, pièce maîtresse de son équilibre personnel, est disponible gratuitement depuis ce samedi 3 décembre sur la page spéciale créée par RTL à cette occasion, sur TF1News.fr ainsi que sur la page JHinedit.com. Dès lundi 5 décembre, le morceau sera disponible sur l'ensemble des plateformes de téléchargement légal.

JO

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles