Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lars von Trier : ''Son grand retour'' au Festival de Cannes...

Voilà une polémique dont se serait bien passée l'organisation du Festival de Cannes. En mai 2011, la direction de l'événement décrétait Lars von Trier persona non grata après un dérapage ultramédiatisé du cinéaste danois qui présentait alors Melancholia (prix d'interprétation féminine pour Kirsten Dunst). Lars von Trier avait alors tenu des propos ambigus sur le régime nazi, expliquant notamment qu'il "comprenait" Adolf Hitler.

Deux années ont passé, l'eau a coulé sur les ponts et visiblement, Lars von Trier (Palme d'or en 2000 pour Dancer in the Dark) manque au Festival de Cannes, qui bien que n'étant pas en mal de cinéastes créatifs et détonants, espère un retour du réalisateur danois. C'est en tout cas ce que Thierry Frémaux a expliqué lors d'un déplacement à Goa (Inde), rapporte Variety. "Faites-moi confiance, Lars von Trier fera son grand retour un jour, aurait déclaré le délégué général du Festival. Cette controverse était stupide. J'ai dit à Lars qu'il avait fait une mauvaise blague, mais que cette controverse était injuste." "Nous rêvons d'un retour de Lars von Trier à Cannes, oui nous en rêvons", aurait-il alors conclu.

Il semblerait donc qu'un retour (fracassant ?) de Lars von Trier sur la Croisette soit à nouveau d'actualité. Pour 2014 ? Si l'on en reste à des déclarations antérieures relayant l'impossible présentation d'une version hardcore et longue de Nymphomaniac à Cannes, c'est non. Lars von Trier en rêvait lui aussi, pourtant, mais, sauf surprise, il ne montera pas les marches du Palais des Festivals en mai prochain.

Sa sulfureuse fresque érotique a fait hérisser les poils de quelques spectateurs lorsque la première bande-annonce, très choc et graphique, a été révélée sur la Toile. Une bande-annonce vite censurée (sur YouTube par exemple), où le sexe est plus qu'explicite, direct et non feint, la violence des mots comme de l'image répondant à l'univers si particulier d'un Lars von Trier à qui l'on doit Dogville, Dancer in the Dark ou encore Antichrist, film avec Charlotte Gainsbourg qui avait justement choqué à Cannes en 2009.

Dans Nymphomaniac, Lars von Trier conte en l'espace de quatre heures de film la folle et poétique histoire du parcours érotique d'une femme, de sa naissance jusqu'à l'âge de 50 ans, racontée par le personnage principal, Joe, qui s'est autodiagnostiquée nymphomane. Le film sortira en deux parties, les 1er et 29 janvier 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel