Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lucy Liu : Qu'est devenue la peste d'Ally McBeal ?

Il y a presque dix ans, Lucy Liu avait le vent en poupe. A l'affiche du deuxième épisode de Charlie et ses drôles de dames avec Cameron Diaz et Drew Barrymore, elle était choisie par Quentin Tarantino pour interpréter une tueuse redoutable et sans pitié dans Kill Bill, face à Uma Thurman en jogging jaune. Depuis, l'actrice a lentement disparu de la circulation. Mais qu'est-ce qui s'est passé ?

La révélation

C'est indéniablement son rôle de peste cynique et sans limites dans la série Ally McBeal qui la révèle au grand public. Lucy Liu avait d'abord auditionné pour le rôle de Nelle Porter, l'avocate frigide finalement jouée par Portia de Rossi, mais c'est spécialement pour elle que celui de Ling Woo a été écrit. L'actrice avoue naturellement : "Lorsqu'on me demande quel a été le rôle pivot de ma carrière, je réponds Ally McBeal." Devant l'accueil du public, Ling devient un personnage régulier, et Lucy Liu une star du petit écran.

Deux ans plus tard, alors qu'Ally McBeal lasse le public, Lucy Liu est choisie pour compléter le trio de l'adaptation des Drôles de dames sur grand écran. Complètement délirant et décomplexé, le film d'action menée par les trois actrices est un succès monstre, et Lucy devient un sex-symbol. La voie du grand écran lui est ouverte.

La consécration

Lancée sur la vague du succès, Lucy Liu enchaîne les rôles. Après la comédie de Jackie Chan Shanghai Kid, elle montre une certaine curiosité dans le deuxième film du réalisateur de Cube, le thriller paranoïaque Cypher. Elle s'amuse même dans une courte scène de Chicago, et joue avec humour son propre rôle dans Sex & the City. Son film d'action avec Antonio Banderas, Ballistic, est cependant un échec cuisant, ridiculisé par la presse et le public.

Mais cette erreur de parcours est vite rachetée par la mise en chantier de la suite de Charlie et ses drôles de dames, plus cher, plus dingue, plus fou. Parallèlement, la carrière de Lucy Liu prend une nouvelle direction lorsqu'elle Tarantino la transforme en tueuse implacable pour Kill Bill. Le cinéaste l'avait repérée en princesse dans Shanghai Kid.

La chute

Sans être un échec, Charlie's Angels : Les anges se déchaînent est une déception dans les salles, malgré la présence de Demi Moore qui passionne les médias. Toujours très demandée à la télévision, Lucy Liu accepte le rôle d'une gentille névrosée dans Joey, la série dérivée de Friends. La sauce ne prend pas, et la série est rapidement annulée.

Son don pour la comédie fait mouche dans Slevin, un polar amusant avec Josh Hartnett et Bruce Willis. Le rôle de la petite amie était d'ailleurs beaucoup plus anecdotique jusqu'à son arrivée, comme elle le confiait à l'époque : "Dans le scénario, elle ne parlait pas autant. Mais au fur et à mesure du casting, le scénariste a commencé à écrire pour chaque acteur. Et quand on a commencé le tournage, le scénario était complètement différent, elle avait ces monologues décalés."

Slevin passe inaperçu, tout comme 3 Needles avec Chloé Sevigny et Watching the detectives, une comédie décalée avec Cillian Murphy. Mais Rise fait nettement pire. Ce film de genre pourtant intéressant sur une journaliste qui cherche à tuer ceux qui l'ont transformée en vampire est descendu par la critique. La télévision ne réussit pas mieux à la comédienne, qui rejoint le casting de Cashmere Mafia, ersatz de Sex & the City annulé au bout d'une dizaine d'épisodes. Elle rejoint du coup la deuxième saison de Dirty sexy money, mais le malheur la poursuit : la série est annulée à son tour.

Depuis, Lucy Liu a prêté sa voix au serpent de Kung Fu Panda. En dehors d'un film indépendant avec Michael C. Hall (Dexter), East Fifth Bliss, la comédienne n'est plus attendue. Sauf peut-être par les amateurs de hip hop, qu'elle chante à l'occasion.

Les raisons

Résumé en quelques paragraphes, le parcours de Lucy Liu semble maudit. Mais dès le début de sa carrière, des rumeurs sur son tempérament excessif et impulsif naissent. Sa rencontre avec Bill Murray sur Charlie et ses drôles de dames fait beaucoup parler d'elle.

Impossible de savoir exactement ce qui s'est passé, mais une chose semble certaine : les deux comédiens se sont disputés au moins une fois, assez violemment pour ralentir le tournage. Il aurait personnellement attaqué l'actrice, commenté le scénario qu'il jugeait mauvais, voire accusé les trois stars de ne pas savoir jouer. Personne ne connaîtra le fin mot de l'histoire, mais Bill Murray a refusé de revenir pour le deuxième volet.

Très engagée pour défendre les droits de la communauté gay et dans son poste à l'UNICEF, Lucy Liu est de moins en moins présente dans les médias : "Il y a toujours quelque chose à critiquer. Les gens font ça très bien, vous mettre sur un piédestal pour mieux vous faire tomber. Alors je ne lis pas de magazines, je ne dirige pas mon énergie sur ces choses pleine d'animosité. Parce qu'on veut tous paraître fabuleux, c'est normal. Mais je m'accroche à une certaine intimité à laquelle je tiens beaucoup." Lucy Liu sait peut-être ce qu'elle veut, plus que jamais.

Geoffrey Crété

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel