Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meurtre d'Hélène Pastor : Le gendre voulait "liquider la vieille"

Wojciech Janowski à Monaco, le 15 novembre 2013.
21 photos
Lancer le diaporama
Wojciech Janowski à Monaco, le 15 novembre 2013.
C'est un témoin clé qui a été entendu mercredi devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône. Dans l'affaire de l'assassinat de la milliardaire monégasque Hélène Pastor, le témoignage et l'implication du coach sportif Pascal Dauriac sont essentiels...

Le procès des dix personnes soupçonnées d'être responsables de l'assassinat d'Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur Mohamed Darwich en mai 2014 devant un hôpital de Nice se tient devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence. La première semaine d'audience a eu son lot d'émotion avec les témoignages de Gildo Pallanca Pastor, fils de la milliardaire monégasque, et de sa fille Sylvia Pastor. C'est la première fois que le grand public l'entendait. Cette dernière n'a pas seulement perdu sa mère mais aussi l'homme de sa vie puisque son compagnon depuis vingt-huit ans, père de l'une de ses filles, Wojciech Janowski, est soupçonné d'avoir commandité cette exécution. Mercredi 26 septembre 2018, c'est le témoin clé de ce procès qui a été entendu à la barre : le coach sportif Pascal Dauriac.

À lire aussi

Sur le banc des accusés, Dauriac est le seul à assumer pleinement sa culpabilité. Devant la cour, il a raconté comment, petit à petit, Janowski l'aurait conduit à participer à cette entreprise mortelle. Pascal Dauriac était le coach sportif du couple depuis treize ans. En 2012, alors qu'il vient de recevoir en cadeau un voyage à Londres, en plus des présents qu'il reçoit habituellement pour son anniversaire, Dauriac se voit raconter par Janowski les rapports conflictuels de Sylvia Pastor et sa mère, Hélène. "Un jour de janvier 2012, Wojciech Janowski regarde par la fenêtre et dit : 'Elle lui fait trop de mal, est-ce que tu peux trouver une arme pour tuer Mme Pastor ?' J'étais sidéré." Il tourne les talons et s'en va.

Cela ne peut plus durer. Peux-tu m'aider ?

Un dangereux petit jeu psychologique se met en place. Fin 2012, il reçoit un nouveau voyage à Londres. En septembre 2013, nouvelle demande de Janowski : "Cela ne peut plus durer, la maladie de Sylvia s'est aggravée, il faut liquider la vieille. Peux-tu m'aider ?" Le gendre lui aurait aussi confié que "si Sylvia venait à mourir, il n'hériterait de rien car ils n'étaient pas mariés". Un mobile ?

Pascal Dauriac raconte que son patron lui souffle le chaud et le froid jusqu'à la fin de l'année où il scelle son implication "dans cette histoire surréaliste" en acceptant un voyage de trois semaines en Thaïlande. En plus de ce voyage, le coach a reçu des enveloppes d'argent liquide pour un montant de 140 000 euros. Dauriac bascule après une nouvelle demande menaçante : il parle d'un "gros coup" à son beau-frère Abdelkader Belkhatir, lui aussi sur le banc des accusés. "Pour moi, c'était impossible d'utiliser le terme 'tirer'", dit le coach. Janowski, lui, aurait bien donné bien l'ordre de "faire tuer Mme Pastor et son chauffeur Mohamed Darwich".

L'équipe de branquignols

"Début avril 2014, Kader me dit que quelqu'un est prêt à répondre à la demande de Janoswki." Le beau-frère enrôle le guetteur qui enrôle à son tour le tireur. Le 6 mai, en fin de journée, Hélène Pastor sort de l'hôpital où son fils se remet d'un double AVC. Devant le hall, elle croise Philippe L., un patient. "Elle m'a dit qu'il fallait garder espoir, a-t-il témoigné durant le procès, que la médecine avait fait beaucoup de progrès." Quelques minutes plus tard, elle entre dans sa voiture et se fait tirer dessus. Son chauffeur succombe à ses blessures quatre jours plus tard. Hélène Pastor s'éteint le 21 mai, elle est inhumée dans une ambiance surréaliste de suspicion aiguë. Selon Pascal Dauriac, Wojciech Janowski ne comptait pas en rester là et souhaitait engager la même équipe pour assassiner Gildo Pastor, le fils.

En garde à vue, Janowski a avoué avant de se rétracter fermement. Il clame depuis son innocence. Très vite arrêtés, le guetteur et le tireur ont avoué le meurtre et disent avoir été engagés par Wojciech Janowski. Le coach le charge également.

Me Éric Dupond-Moretti, qui défend Wojciech Janowski, a posé cette question hier devant la cour : "Comment expliquez-vous qu'on ailler recruter cette équipe de branquignols quand on connaît la mafia et la DST polonaise ?"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Vaimalama Chaves, Miss Tahiti élue Miss France 2019, a fait une entorse au règlement strict des reines de beauté, comme le soulignent nos confrères de l'émission "Sept à Huit" (TF1) dimanche 23 décembre 2018.
Marine Delterme, héroïne de la série "Alice Nevers", se confie comme rarement sur sa vie avec son mari l'écrivain Florian Zeller, dans "C à vous" mercredi 15 mai 2019 sur France 5.
Nathalie Péchalat avec sa fille Jeanne au Jardin d'acclimatation. Instagram, le 31 mars 2019.
Marc-Olivier Fogiel évoque le tsunami de 2004 sur France 2, le 12 décembre 2018.
Angèle et Hélène Ségara à l'Olympia, le 12 mars 2019
Un candidat des "Z'amours", à côté de la plaque, exaspère sa compagne. Le 22 novembre 2018 sur France 2.
Élodie Gossuin répond à notre interview "VNR" et évoque les régimes post-grossesse, la drague sur les réseaux sociaux, les attaques sur le physique ou encore son rôle de maman de quatre enfants.
Vanessa Lawrens, candidates des "Anges 11" (NRJ12), fait quelques confidences sur son aventure et son ex Ilan au micro de "Purepeople.com".
Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019
Anthony Matéo des "Princes 6" en interview pour "Purepeople" - novembre 2018
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel