Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'Alain Corneau : Nadine Trintignant jusqu'à la fin à ses côtés et les hommages de Depardieu, Chabat, Lelouch...

Alors que nous vous apprenions un peu plus tôt dans la journée la triste nouvelle de la disparition d'Alain Corneau, les hommages de ses pairs ne se sont pas fait attendre, puisque comédiens et réalisateurs se succèdent sur les ondes pour témoigner leur respect et leur admiration au cinéaste.

Mort durant la nuit dernière, à l'âge de 67 ans, le cinéaste, dont le dernier film - Crime d'amour (voir la bande-annonce ci-dessus) - est actuellement en salles, laissera une trace indélébile dans l'histoire du cinéma français, grâce à des oeuvres comme Fort Saganne, Nocturne indien, Tous les matins du monde, Le choix des armes ou Série noire, pour lesquelles il a dirigé toutes les plus grandes stars du cinéma français.

Celui qui partageait la vie de Nadine Trintignant avait adopté les enfants de cette dernière, Marie (décédée en 2003) et Vincent. Entré à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière il y a de nombreux jours, Alain Corneau souffrait d'un cancer des poumons survenu en début d'année, qui avait connu une rémission au printemps, avant de vivre une rechute au début de l'été. Sa compagne est restée à ses côtés jusqu'à la fin. Ses obsèques devraient avoir lieu en fin de semaine.

Gérard Depardieu, qu'il avait notamment dirigé dans Tous les matins du monde - avec son fils disparu Guillaume - et Fort Saganne, a ainsi réagi à la disparition de ce vieil ami : "C'est quelque chose de personnel, on ne peut pas... de toute façon, c'est toujours très triste la mort d'un artiste. Il y a eu beaucoup de souffrance dans ces dernières semaines. C'est comme pour François Truffaut qui nous avait dit "ne viens pas me voir". Ça ne sert à rien vous savez... il y a un seuil de dignité. Il faut respecter. Je suis loin de Paris, mais je suis au courant."

Pour sa part, Alain Chabat, qui avait joué pour le cinéaste à l'occasion du Cousin, a confié : "C'est très triste, je ne savais pas, c'est vous qui me l'apprenez là. C'est son énergie déjà, ce à quoi je pense. C'est un mec très joyeux, très énergique, très enthousiaste et passionné. Moi, j'ai tourné une fois avec lui pour Le Cousin, c'était un polar donc plutôt tendu et sombre... J'ai le souvenir d'un tournage extrêmement joyeux, parce qu'il avait une grande culture cinématographique, il avait envie aussi de rendre hommage à certains de ses maîtres ou d'éviter des clichés, des choses que l'on n'a pas envie de voir. C'est un pur metteur en scène, c'est très triste, c'était vraiment un mec super."

Le cinéaste français Claude Lelouch, qui nous proposera bientôt son nouveau film - Ces amours-là -, s'est également exprimé quant au décès de son ami de longue date : "J'avais produit le film de Nadine Trintignant Ça n'arrive qu'aux autres, c'est là qu'il a connu Nadine donc je le connaissais bien, je connaissais le couple. J'ai adoré le parcours cinéma qu'il a fait, sa carrière d'assistant puis ensuite son film Série Noire, c'est un petit chef-d'oeuvre. C'est un homme qui aimait le cinéma, qui l'a servi, un homme de grand talent. C'est quelqu'un qui avait une bonne humeur permanente. Je l'ai croisé quand il était malade, il rayonnait encore d'optimisme. Surtout, c'était un homme gentil, généreux, il ne méprisait jamais le public. Il y a une tradition Corneau, je pense qu'il y a un style Corneau. Il fait parti de ces quelques metteurs en scène qui ont un vrai style, une vraie personnalité, dont on reconnaît l'écriture."

Pour écouter les hommages de ces trois artistes sur l'antenne de RTL, rendez-vous sur ce lien.

Le comédien Daniel Auteuil, qui avait été dirigé par le cinéaste pour Le deuxième souffle, semblait très touché par cette disparition : "Pour l'instant, je suis sous le choc. Je ne peux rien vous dire de plus. Je savais qu'il était malade."

Nous avons une tendre pensée pour ses proches.

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Selena Gomez en cavale dans les rues de Paris !
Emma Watson : la jolie poupée débarque avec son "gang" à Cannes !
Leonardo DiCaprio incognito parmi la foule, arriverez-vous à le trouvez dans cette vidéo ?
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel