Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sorties cinéma : Les Savages et Les Seigneurs face à un énième Resident Evil

16 photos
Lancer le diaporama

Blake Lively prisonnière du désert, Salma Hayek en marraine mexicaine, Milla Jovovich en warrior de Sibérie. Les actrices décrochent encore une fois le monopole du fun cette semaine avec les plus ou moins drôles Savages réalisé par Oliver Stone et Resident Evil : Retribution de Paul Anderson. Face à ces spectacles décalés, Les Seigneurs du cinéma français sortent l'artillerie lourde avec le ballon rond, tandis que Patrice Leconte s'essaie à l'animation avec un bel humour noir dans Le Magasin des suicides.


Savages d'Oliver Stone

Avec Blake Lively, Taylor Kitsch, Aaron Johnson-Taylor, John Travolta, Benicio Del Toro et Salma Hayek

L'histoire : O. roucoule sous le soleil de la Californie avec ses deux amants, dealers de premier plan sur la scène de la défonce. Mais lorsqu'ils refusent de collaborer avec un cartel mexicain brûlant qui leur propose un marché, la pauvre fille est enlevée, provoquant un affrontement sans merci entre les deux clans.

Le verdict : Retour flamboyant pour Oliver Stone après les oubliables World Trade Center (2006), W., l'improbable président (2008) et Wall Street : L'argent ne dort jamais (2010). Revenant à sa formule limitée mais irrésistible du film décalé, survitaminé, coloré et un brin trash, le cinéaste signe avec ce conte morbide et mordant son meilleur film depuis L'Enfer du dimanche (1999). Avec une excellente Salma Hayek.

Resident Evil : Retribution de Paul Anderson

Avec Milla Jovovich, Michelle Rodriguez, Sienna Guillory et Li Bingbing

L'histoire : Le cauchemar continue pour l'increvable Alice. Capturée par Umbrella Corporation, elle se réveille dans un complexe d'expérimentations caché sous un lac en Sibérie. Avec de nouveaux alliés insoupçonnés, de multiples histoires de clones et d'autres improbables surprises, elle devra traverser une suite de zones de combat pour retrouver l'air libre.

Le verdict : Paul Anderson risque de perdre ses meilleurs fans avec ce cinquième épisode méchamment décérébré, calqué sur les plus mauvais tics du jeu vidéo. Débarrassé de la plupart des contraintes du cinéma, le réalisateur enchaîne les séquences d'action en 3D à Tokyo, New-York et Moscou, motivé par la simple envie de recréer l'hystérie de l'aventure sur console. Le pari est malheureusement manqué, alors que Milla Jovovich a épuisé toutes ses cartouches au fil d'une franchise maintenant à peine amusante. Avec en sus, une reprise ridicule du film culte Aliens (1986) de James Cameron.

Les Seigneurs d'Olivier Dahan

Avec José Garcia, Omar Sy, JoeyStarr, Franck Dubosc, Gad Elmaleh et Ramzy

L'histoire : Une ex-star du football décide de former une équipe de stars oubliées dans un petit club breton, pour aider les habitants et récupérer son honneur de père.

Le verdict : L'association du football et d'une foule de stars du cinéma comique annoncent clairement que le film mise sur un carton en salles. Sorti en Bretagne depuis une semaine, il a attiré près de 900 000 spectateurs et devrait poursuivre son chemin parmi le peuple. À moins que les faux-pas promo de JoeyStarr n'assombrissent le tableau.

Le Magasin des suicides de Patrice Leconte

L'histoire : Il est une ville si misérable que la petite boutique des suicides permet à tous les habitants dans le désespoir d'avoir accès à diverses méthodes pour mettre fin à leur vie sans importance. Mais le magasin des suicides est bouleversé lorsque la bonne humeur et le bonheur apparaissent...

Le verdict : Première incursion de Patrice Leconte dans le cinéma d'animation, Le Magasin des suicides est la curiosité de la semaine, à peine éclairée par une promotion très mince. Néanmoins, cette pépite animée devrait ravir les amateurs d'humour noir et d'univers décalés.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel