Recevoir les actus de mes stars préférées par email
OU
> voir un exemple > CGU
Valérie Trierweiler au Noël de l'Élysée : une première dame ''reboostée''

Valérie Trierweiler au Noël de l'Élysée : une première dame ''reboostée''

1/12
News publiée le Lundi 17 Décembre 2012 à 13:01
Lancer le diaporama

Quelques images du Noël de l'Elysée avec Valérie Trierweiler et François Hollande, samedi 15 décembre2012. Dans cette photo : François Hollande, Valérie Trierweiler

Les débuts ont été difficiles, puis Valérie Trierweiler a eu un "déclic". "J'ai pris conscience de ce qu'on attendait de moi, confie la compagne de François Hollande dans les colonnes du Monde. Le 6 mai, je n'avais rien mesuré du tout. C'est un peu comme si on m'avait fait sauter en parachute sans parachute..." Mais avec une jolie robe. Lundi 11 décembre, premier dîner d'État à l'Élysée pour Valérie Trierweiler en l'honneur de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff. La "première compagne" impressionne par sa confiance et un look beaucoup plus féminin qu'à l'accoutumée. Samedi 15 décembre, deuxième grand rendez-vous de la semaine : le Noël de l'Élysée.

Six cents enfants étaient attendus samedi dans les salons du palais pour le traditionnel Noël de l'Élysée. Un Noël particulier que le président a souhaité discret en raison de l'actualité - la tuerie de l'école primaire Sandy Hook à Newton - et économe. Les photographes n'ont donc pas été autorisés à pénétrer dans l'enceinte, le président ne souhaitant aucune photo. Une caméra de l'AFP a tout de même pu capturer quelques images. Avant le goûter et la remise des cadeaux au palais, le spectacle traditionnellement donné à Mogador a été supprimé. Selon l'AFP, cette mesure a fait chuter de moitié le coût de la célébration qui était de 300 000 euros en 2011.

Parmi ces six cents enfants, ceux du personnel de l'Élysée, d'autres natifs de Tulle et de Corrèze, le fief du président, certains enfin sont des enfants de pompiers, policiers ou militaires tombés en service ou des enfants victimes de maltraitance. Ils ont été gâtés par l'Élysée, ils ont gâté le président : François Hollande a reçu "plein de cadeaux, beaucoup de dessins" et des "portraits qui [lui] ressemblent beaucoup".

La chanteuse Lorie assure le spectacle, avec Alex Goude en maître de cérémonie. Le Père Noël est là. Si François Hollande est arrivé en retard, Valérie Trierweiler a rempli son rôle d'hôtesse à merveille, passant de table en table pour rencontrer ses jeunes invités. Un communiqué de la marque italienne Versace nous apprend qu'elle portait une robe de cocktail bleue aux boutons argentés au niveau de la taille.

Désormais, Valérie Trierweiler ne rechigne plus à choisir la couleur des nappes. C'est ce que nos confrères du Monde écrivaient ce week-end. Ils ont décroché, très simplement, une interview de la première dame. Elle accepte désormais de parler à la presse après une retraite médiatique bien nécessaire suite à l'affaire du Tweet. La rencontre a eu lieu dans un restaurant du 7e arrondissement de Paris, jeudi 13 décembre, en présence de Patrice Biancone, son responsable de la communication. Valérie Trierweiler se considérait comme une "observatrice", elle sait désormais quelle est sa place. À l'Élysée, elle confie ne pas mettre les pieds "dans la partie du pouvoir" et n'être entrée que trois fois dans le bureau du président. Elle se cantonne à "la partie madame". Son bureau est au rez-de-chaussée avec vue sur le jardin. On y trouve le foulard offert par Michelle Obama, une photo prise à Tulle le soir de l'élection...

La polémique autour de La Frondeuse, un livre dans lequel les auteurs lui prêtent une liaison avec Patrick Devedjian, l'a "remise en selle, reboostée". Elle a néanmoins porté plainte ; le président et son ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, se sont fendus d'un courrier pour la soutenir. "Je me suis dit que je n'allais pas me laisser abattre."

Quand elle ne représente pas, que faire de ce "rôle sans statut" ? Valérie Trierweiler est devenue l'ambassadrice de la Fondation France Libertés de son modèle Danièle Mitterrand. Elle entend également suivre le conseil de Bernadette Chirac et "prendre toute sa place". Comme Carla Bruni-Sarkozy, elle envisage de créer sa fondation : Valérie Trierweiler aimerait s'engager pour les enfants des rues. Elle a enfin renoncé à une série de documentaires humanitaires pour la chaîne D8. Sa seule crainte, maintenant qu'elle "accepte d'être personnage public", ce sont ces caméras sans cesse braquées sur elle : "C'est très difficile de rester soi-même. Ça reste une épreuve."

P.Diddy et Ciara : des touristes VIP et amoureux sous haute surveillance...

Faire un lien vers cet article

Laisser un commentaire

comments powered by Disqus

Actu people du jour

  • Orlando Bloom et Selena Gomez, ensemble à LA : Pied de nez à Justin Bieber ?

    21/10 Orlando Bloom et Selena Gomez, ensemble à LA : Pied de nez à Justin Bieber ?

  • 21/10 Liv Tyler, enceinte : Future maman relax avec Milo, son ventre s'arrondit !

  • 21/10 Jake Gyllenhaal amaigri et fantômatique : Les dessous de sa transformation

  • 21/10 Oscar Pistorius en prison : Sa famille et celle de Reeva Steenkamp réagissent

  • 21/10 Jade Foret : Son tendre hommage à sa soeur pour son seizième anniversaire

  • 21/10 Doutzen Kroes : Silhouette retrouvée, deux mois après bébé !

Plus d'articles sur ce thème

People dans l'actu

PURE FOCUS