Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

"Dégradant ! Humiliant ! Offensant !" : La famille de Monaco attaquée, un homme condamné

"Dégradant ! Humiliant ! Offensant !" : La famille de Monaco attaquée, un homme condamné
Par Charlotte Pletcher Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
17 photos
Soulagement pour la famille princière de Monaco ! L'homme qui n'avait de cesse de leur envoyer des courriers très gênants à caractère pornographique au cours de l'année 2020 a été condamné selon les informations relayées par le quotidien "Monaco Matin."

Le clan des Grimaldi va (enfin) pouvoir dormir sur ses deux oreilles sans craindre qu'un déséquilibré ne vienne ébranler la tranquillité de la famille. Car il y a encore quelques mois, Albert, Charlene, Stéphanie, Caroline et tous les autres membres de la famille princière faisaient l'objet de mails plus que gênants au titre provocateur "un petit cadeau." Un homme, d'origine italienne, s'amusait à coller leurs visages sur des photomontages douteux : "[Il] positionnait les visages des jeunes princesses sur des images à caractère pornographique où il mettait ses attributs en scène."

L'homme avait déjà été condamné en 2015 pour des faits de harcèlement et d'injures, une nouvelle ligne vient d'être ajoutée sur son casier judiciaire : l'accusé a écopé d'une peine de 6 mois de prison ferme additionné à une amende de 27 000 euros comme vient de l'annoncer le quotidien Monaco Matin. Une sentence entièrement justifiée pour Valérie Sagné, premier substitut : "C'est un viol moral de l'image de la victime. Envoyer le courriel quatre fois de suite, c'est vouloir porter l'offense à la famille princière. Quel drôle d'être ! [...] Avec des postures pour satisfaire sa libido, on est dans une intentionnalité délétère. Il est prévu dans la loi monégasque, pour un délit d'offense, de trois mois à un an de prison ferme."

L'homme, originaire de Turin dans la région piémontaise, ne s'est pas présenté à l'audience : "En garde à vue en Italie, il a demandé le droit de garder le silence. Convoqué en Principauté, il n'a jamais répondu à la requête. Malgré l'émission d'un mandat d'arrêt international, cet individu brille encore par son absence." Sans doute n'était-il pas prêt à affronter la défense de ses victimes, bien décidées à lui faire payer ses actes.

"Dégradant ! Humiliant ! Offensant ! Outrageant ! Il y a tout le spectre de l'horreur avec des insultes à caractère sexuel et des violences extrêmement graves, psychiques, traumatiques. Des agressions, des salissures qui donnent du plaisir au prévenu et nourrissent des détracteurs sur le Web. Quand on a vu ces photos, on ne les enlève pas facilement de son esprit. Elles perdurent. Ce sont des dégoûts, des hontes, des tristesses profondes", s'est indigné Me Alain Toucas, avocat des parties civiles. La famille princière ne s'est pas directement exprimée sur cette condamnation mais une chose est certaine, elle doit attendre avec grande impatience le placement de monsieur en cellule !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image