Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Des sommes qu'on ne gagne pas" : Olivier Gayat (Familles nombreuses) évoque les revenus fous de sa fille Olivia

"Des sommes qu'on ne gagne pas" : Olivier Gayat (Familles nombreuses) évoque les revenus fous de sa fille Olivia
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
11 photos
Les Gayat ont réalisé une belle percée dans le milieu de l'influence sur les réseaux ces deux dernières années. Et plus particulièrement l'une des filles, Olivia. À 26 ans, la jolie brune a tellement réussi que cela a quelque peu déboussolé son papa Olivier.

C'est peu dire que l'émission Familles nombreuses, la vie en XXL a changé la vie de la tribu Gayat. En rejoignant le programme en 2020, les parents Olivier et Soukdavone se sont construits une belle notoriété, laquelle s'est révélée fructueuse. En effet, grâce aux réseaux sociaux, ils perçoivent aujourd'hui des revenus très confortables.

"Maintenant, j'arrive à gagner bien ma vie", a confirmé Olivier Gayat lors de son interview avec Jordan De Luxe pour Télé Loisirs. Celui qui a une entreprise dans le bâtiment peut aujourd'hui se verser un salaire d'un "minimum 4 000 euros par mois". "Après, ça peut monter plus", a-t-il indiqué. À cela s'ajoute les gains rapportés par sa femme Soukdavone grâce à son nouveau statut d'influenceuse ainsi que l'aide des allocations familiales, "qui n'est pas énorme", selon eux. "À peu près 750 ou 800 euros" par mois. Une somme calculée par rapport aux cinq enfants qu'ils ont encore à leur charge (leurs trois aînés ont quitté le nid familial). Si leur train de vie a été nettement amélioré, les Gayat la jouent tout de même précautionneux, évitant les folies en tout genre.

J'ai eu du mal

Celle qui peut se faire plaisir en revanche, c'est leur fille Olivia (26 ans). Et pour cause, la maman de Kayden (1 an et demi) toucherait beaucoup plus que ses parents depuis qu'elle s'est mise à son tour à faire des placements de produits sur Instagram. "Elle gagne des sommes que nous on ne gagne pas", a révélé Olivier Gayat, pour qui cela a été dur à encaisser. "J'avoue, au début, j'ai eu du mal", a-t-il reconnu, expliquant ne pas avoir tout de suite saisi l'ampleur du travail qu'elle fournit au quotidien par rapport à lui. "Le papa qui bosse 8h ou 10h par jour... Et à l'époque, je ne gagnais pas 4 000 balles, je gagnais 1 500 balles. Et je ramais, je ramais", a-t-il confié.

Mais après l'avoir vu à l'oeuvre, Olivier n'a pu qu'accepter la situation. "Et quand je l'ai vue faire vraiment son travail, même moi j'ai arrêté de faire des placements de produits. Pour moi, c'était trop compliqué. Ça ne me plaisait pas", a-t-il avoué. Aujourd'hui, Olivia ne manque pas de faire profiter ses parents du fruit de ses activités sur les réseaux. "Elle est vraiment généreuse envers nous", a souligné Soukdavone. Et pour son mari d'ajouter : "De temps en temps, elle nous donne une enveloppe, sans qu'on lui demande. Elle nous achète un cadeau ou quelque chose de marque... elle pense à toute la famille".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image