Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"Droguée et violée", Bill Cosby à nouveau poursuivi : détails glaçants et 125 millions demandés !

Par Alexis Gilquin Rédacteur
Jouer la comédie, c'est son truc depuis l'enfance. Après un début de carrière prometteur au sein de la troupe de théâtre amateur de Bormes-les-Mimosas, il décide finalement de tout plaquer pour devenir journaliste people, le métier dont ses parents rêvaient pour lui depuis toujours. Comme quoi, tout peut arriver !
10 photos
Les années passent et les accusations s'accumulent contre Bill Cosby. Le comédien décrié est une nouvelle fois poursuivi pour viol. A peine libre, l'acteur de 84 ans va-t-il retourner en prison ?

Y-a-t-il une femme sur le plateau du Cosby Show qui n'a pas été victime de Bill Cosby ? Cette semaine, une nouvelle victime accuse le célèbre acteur de viol. Il s'agit cette fois d 'une nouvelle plainte au civil de la part d'une actrice qui l'accuse de l'avoir droguée et violée il y a plus de 30 ans et qui réclame 125 millions de dollars de dommages et intérêts devant un tribunal du New Jersey.

Lili Bernard, qui avait joué dans le Cosby Show en 1990, assure dans sa plainte que Bill Cosby lui avait donné rendez-vous à l'hôtel-casino Trump Taj Mahal d'Atlantic City (New Jersey), sous prétexte de lui faire rencontrer un producteur. Une fois dans la suite de l'agresseur en série, il lui aurait fait boire une boisson qui l'aurait rendue inconsciente, un procédé que l'on retrouve dans les accusations d'autres femmes contre lui. Lili Bernard affirme qu'à son réveil, Bill Cosby était en train de la violer.

Si Lili est en mesure de pouvoir confronter son agresseur, c'est grâce à une loi du New Jersey qui a accordé aux victimes d'abus sexuels un délai de deux ans, qui prendra fin le mois prochain, pour porter plainte au civil contre leurs agresseurs présumés, quelle que soit l'ancienneté des faits.
A peine libre et bientôt de retour derrière les barreaux ? L'Afp rappelle en effet que Bill Cosby, qui est loin d'être rongé par les remords, avait été libéré de prison le 30 juin, après l'annulation par la Cour suprême de Pennsylvanie de sa condamnation à un minimum de trois ans de prison pour avoir agressé sexuellement en 2004 Andrea Constand, une femme qui travaillait pour l'université Temple à Philadelphie.
Evidemment, du côté de la défense, on crie à la poursuite abusive, puisque les procureurs du New Jersey avaient déjà clos une enquête sur les accusations de Lili Bernard en 2015 sans inculper le comédien. "Il s'agit d'une nouvelle tentative d'abuser de la procédure judiciaire, en ouvrant les vannes à des personnes qui n'ont jamais présenté une once de preuve, de témoignage, de vérité et/ou de faits pour étayer leurs allégations", a déclaré Andrew Wyatt, porte-parole de Bill Cosby.
Au civil, Cosby pourrait aussi être jugé devant un tribunal du comté de Los Angeles, où il est poursuivi par une autre femme qui avait porté plainte en 2014, pour une agression sexuelle commise selon elle en 1974.
Rappelons qu'à ce jour, plus de 50 femmes ont accusé Bill Cosby d'agression sexuelle. S'il a été libéré de sa condamnation de 2018, c'est uniquement pour une question de procédure judiciaire.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image