Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

"Elle va m'engueuler" : Sandrine Kiberlain révèle la passion étonnante de sa mère

"Elle va m'engueuler" : Sandrine Kiberlain révèle la passion étonnante de sa mère
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
12 photos
Sandrine Kiberlain était l'invitée de "Culture Médias" sur Europe 1 pour la sortie de son premier long-métrage, "Une jeune fille qui va bien". La cinéaste a profité de son passage pour vendre la mèche sur l'une des passions de sa maman.

Les adultes peuvent rester de grands enfants, surtout lorsqu'il s'agit de leurs parents. Sandrine Kiberlain la première ! La comédienne de 53 ans a évoqué sa mère sur les ondes d'Europe 1. Invitée de Culture Médias ce mardi 25 janvier 2022, pour promouvoir Une fille qui va bien, le premier film qu'elle a réalisé et qui sort en salles cette semaine, l'ex-compagne de Vincent Lindon a fait une drôle de révélation sur sa maman...

Alors que Nicolas Carreau débutait sa chronique sur le livre du moment, Ordinaire, polar signé Audrey Najar, Sandrine Kiberlain l'a supplié de la laisser repartir avec : "Il faut que vous me laissiez le livre parce que ma mère est folle de polars", a-t-elle indiqué. Son intérêt va très loin puisque la mère de l'actrice a même ouvert un compte Instagram, Mamie Polar, sur lequel elle partage ses coups de coeur littéraires. Mais l'actrice et réalisatrice a rapidement regretté d'avoir partagé l'information et n'a pas caché redouter la réaction de sa maman : "Elle va être folle. Elle va m'engueuler".

Proche des siens, Sandrine Kiberlain dédie en partie son film à ses aînés. Dans Une jeune fille qui va bien, elle dessine la vie d'Irène, 19 ans et attirée par la comédie, avant que la guerre ne se mêle à son destin. "L'horreur de cette époque", que ses grands-parents ont vécue, la réalisatrice a voulu la dépeindre par la vie, l'insouciance et la légèreté de son héroïne. Elle n'est pas peu fière que son projet voit enfin le jour après quatre ans de travail : "Je suis émue, je suis un peu à fleur de peau, a confié la mère de la talentueuse Suzanne (21 ans) à Philippe Vandel. Je l'ai porté ce film, je l'ai écrit. J'ai fait tout le parcours du combattant, je voulais vivre ça, je l'ai vécu, ça a été un des moments les plus heureux. C'est une étape".

Sandrine Kiberlain a débuté sa carrière d'actrice à la fin des années 1980 et rapidement tourné pour les plus grands réalisateurs. Jean-Paul Rappeneau lui a offert un rôle dans Cyrano de Bergerac en 1990, Jacques Audiard également dans Un héros très discret en 1996. La même année, elle était Alice dans En avoir (ou pas), long-métrage de Laetitia Masson. Ce rôle a lancé officiellement sa carrière puisqu'elle a décroché le César du meilleur espoir féminin. Ce ne sera pas le seul. En 2014, c'est dans la catégorie de meilleure actrice qu'elle a obtenu le prix. A quand celui de meilleure réalisatrice ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image