Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

"C'était très dur..." : Sandrine Kiberlain revient sur son divorce douloureux avec Vincent Lindon

"C'était très dur..." : Sandrine Kiberlain revient sur son divorce douloureux avec Vincent Lindon
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
17 photos
Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon se sont aimés pendant plus de dix ans, avant de divorcer. Parents de Suzanne, les deux comédiens sont parvenus à rester amis... mais pas sans mal.

Son premier film, en tant que réalisatrice, sort le 26 janvier 2022 au cinéma. Dans Une jeune fille qui va bien, Sandrine Kiberlain suit les aventures d'esprit et de coeur, dramatiques et historiques, d'Irène, 19 ans, depuis l'été de l'année 1942. Il faut dire que des histoires, la cinéaste en a de nombreuses à raconter. L'amour, par exemple, est une thématique qui l'a elle-même fait voguer.

"Quand la première histoire d'amour à laquelle je croyais s'est arrêtée, ça a été un choc, explique Sandrine Kiberlain dans les colonnes du magazine Psychologies. J'ai mis du temps avant de recommencer. Mais on apprend de ses ruptures. Aujourd'hui, je n'ai plus de mal à partir. L'important, c'est de garder les gens qu'on aime près de soi." S'il y a une séparation amoureuse que tout le monde connaît, dans son parcours sentimental, c'est évidemment celle qu'elle a vécue avec Vincent Lindon (ils s'étaient mariés en 1998), sans toutefois trop s'éloigner de lui.

On a réussi ce truc-là. Pas sans mal, mais on l'a fait

Parents d'une fille baptisée Suzanne (21 ans), elle aussi comédienne, Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon ont effectivement su conserver de jolis liens. Mais la rupture fut, pour chacun, une bien rude épreuve. "Vincent, c'est la famille. Quand on s'est quittés, je savais qu'on ne se perdrait pas. Mais je ne savais pas comment faire, se souvient-elle. On venait de passer dix ans ensemble, on avait une petite fille, j'avais la trentaine à peine, je n'en étais pas à ma dixième séparation, alors le chagrin... C'était très dur. J'ai mis du temps à accepter l'idée que ma fille vive avec des parents divorcés, moi qui n'avais pas connu ça. Mais on invente, et on construit. Aujourd'hui, on se soutient à distance, et on est suffisamment complices dans la vie pour être partenaires à l'écran. C'est très, très bizarre, mais on arrive à le jouer. Finalement, je ne suis pas si loin du modèle familial : on s'aime pour la vie, même si on s'aime autrement. On a réussi ce truc-là. Pas sans mal, mais on l'a fait. C'est précieux, on le sait. Alors on ne salit pas..."

Retrouvez l'interview intégrale de Sandrine Kiberlain dans le magazine Psychologies, n° 430 du 19 janvier 2022.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image