Suzanne Lindon se construit seule, sans ses célèbres parents : "J'ai préféré quitter le nid familial"
Publié le 19 janvier 2021 à 20:54
Par Rachel Henry | Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Elle a beau être la fille de deux figures du cinéma français, Suzanne Lindon ne doit ses débuts prometteurs qu'à elle-même. La réalisatrice et comédienne de "Seize printemps" n'a rien d'une "fille de" puisqu'elle se construit seule, sans l'aide de ses parents : Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon.
Sandrine Kiberlain (César de la meilleure actrice pour le film 9 mois ferme) et sa fille Suzanne lors du dîner au Fouquet's post-César. Sandrine Kiberlain (César de la meilleure actrice pour le film 9 mois ferme) et sa fille Suzanne lors du dîner au Fouquet's post-César.© BestImage
Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon - Présentation de la rétrospective de Vincent Lindon à la cinémathèque française à Paris, le 5 juin 2017. © Veeren/Bestimage Suzanne Lindon avec son père, Vincent Lindon sur Instagram (image d'archives) le 13 avril 2020. La réalisatrice Suzanne Lindon (fille de S.Kiberlain et V.Lindon) présente son film "Seize printemps" au festival Lumière de Lyon le 14 octobre 2020. © Sandrine Thesillat / Panoramic / Bestimage Selfie de Suzanne Lindon avec sa mère Sandrine Kiberlain, novembre 2017. Suzanne Lindon (la fille de S.Kiberlain et V.Lindon) - Photocall du film "Seize Printemps" - Festival du film Francophone d'Angoulême 2020 le 1er septembre 2020. © Guirec Coadic / Bestimage
La suite après la publicité

A seulement 21 ans, Suzanne Lindon se fait déjà un nom dans le cinéma français avec son tout premier film, Seize printemps. Des débuts prometteurs que la fille de Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain ne doit qu'à elle-même et pour cause, ce long-métrage, elle l'a réalisé seule de A à Z. Une fierté que la jeune femme a évoqué lors d'un entretien accordé au magazine Madame Figaro du 15 janvier 2021.

Seize printemps est un film "entre l'autobiographie et (ses) aspirations de l'époque": un drame romantique de et avec Suzanne Lindon, dans lequel elle interprète une lycéenne de 16 ans (également appelée Suzanne), légèrement en décalage avec sa génération, qui vit une histoire d'amour avec un comédien plus âgé. Un premier long-métrage qui a rencontré un joli succès au Festival d'Angoulême, puis au San Sebastián International Film Festival, au Toronto International Film Festival, après avoir été sélectionné pour le Festival de Cannes 2020. En attendant d'enfin présenter son film au public français, quand la crise sanitaire permettra la réouverture des cinémas, Suzanne Lindon peut déjà compter sur un sacré coup de projecteur, qui n'est en rien lié à son acte de naissance.

"Le cinéma est tellement précieux que je ne voulais pas y entrer trop rapidement. Le fait d'avoir écrit et réalisé ce film pour y tenir un rôle était une manière de faire mes premiers pas comme je l'entendais, a expliqué à nos confrères celle qui souhaitait s'offrir "un rôle en toute légitimité".

Le statut de "fille de" ? Suzanne Lindon ne s'y est jamais reconnue : "L'image que les gens se font de vous est celle que vous renvoyez. Or, je ne me considère ni ne me comporte comme une "fille de". Je n'associe pas mes parents à leur métier. Cela ne m'intéresse d'ailleurs pas de savoir comment ils sont perçus. Je suis fière d'eux, je les admire pour ce qu'ils sont, pour ce qu'ils reflètent."

On ne croisera nos routes qu'à la maison

La jeune comédienne et réalisatrice estime donc j'avoir jamais "souffert de leur statut": "J'ai été préservée de leur notoriété, et je n'ai jamais mis les pieds sur un plateau avant celui de mon premier long-métrage, s'est souvenue l'égérie Céline. Quand mon envie de faire un film s'est dessinée, j'ai préféré quitter le nid familial et emménager seule, à 18 ans, pour que personne ne se mêle de mon projet." Une décision courageuse que Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, séparés depuis 2003 (après 10 ans de vie commune), ont pleinement accepté : "Ils ont été respectueux de mon choix, et fiers, je crois, que cela se soit passé ainsi."

Avec pudeur, Vincent Lindon avait évoqué les débuts prometteurs de sa fille lors de son passage dans l'émission Quotidien en septembre 2020 : "C'est tellement bien qu'elle s'échappe de ses parents et qu'elle fasse tout toute seule, que j'ai presque une gêne de parler d'elle et qu'elle soit dans la même émission, l'acteur de 61 ans avait-il commenté. Elle fait sa route. On ne croisera nos routes qu'à la maison."

La suite après la publicité
La suite après la publicité
À propos de
Mots clés
Enfant de star Cinéma People France Photo
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
VIDEO "Arrête de t'énerver un peu ?" : Thomas Sotto sans retenue face à sa célèbre invitée dans Télématin play_circle
VIDEO "Arrête de t'énerver un peu ?" : Thomas Sotto sans retenue face à sa célèbre invitée dans Télématin
1 février 2024
Le prince Harry quitte déjà Londres...Sans avoir vu Kate Middleton et son frère William ! Et il a l'air de bien le prendre
Le prince Harry quitte déjà Londres...Sans avoir vu Kate Middleton et son frère William ! Et il a l'air de bien le prendre
7 février 2024
Les articles similaires
Dernières actualités
Princesse Eugenie : Des looks flashy aux tenues bien plus chic et élégantes... L'évolution "positive" de la cousine du prince William.
Princesse Eugenie : Des looks flashy aux tenues bien plus chic et élégantes... L'évolution "positive" de la cousine du prince William.
12 avril 2024
PHOTO Clint Eastwood, 93 ans, fragile et méconnaissable : cette apparition qui a de quoi inquiéter
PHOTO Clint Eastwood, 93 ans, fragile et méconnaissable : cette apparition qui a de quoi inquiéter
12 avril 2024
Dernières news