Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Inutile et désespérant d'ajouter du désordre" : Arnaud Montebourg abandonne la présidentielle 2022

"Inutile et désespérant d'ajouter du désordre" : Arnaud Montebourg abandonne la présidentielle 2022
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
12 photos
Quand ça veut pas, ça veut pas. L'ancien ministre Arnaud Montebourg a officialisé ce mercredi 19 janvier le retrait de sa candidature en vue de l'élection présidentielle de 2022. Ce n'était pas la première fois qu'il tenait d'accéder, sans succès, à l'Elysée. Pas question toutefois pour lui de soutenir qui que ce soit à gauche...

Ce qui était un secret de polichinelle s'est confirmé ce 19 janvier : Arnaud Montebourg jette l'éponge ! Le candidat, qui s'était présenté sous les moqueries comme étant celui de la "remontada" à gauche, a annoncé ce mercredi son retrait de la course présidentielle par le biais d'une vidéo postée sur Twitter.

Après s'être déclaré candidat à la présidence de la République en septembre dernier, Arnaud Montebourg n'a jamais réussi à décoller dans les sondages ni à créer des alliances fortes à gauche. Et, alors que l'heure du dépôt des 500 parrainages d'élus - le sésame pour concourir -, approche rapidement, il a donc préféré abandonner. Dans une vidéo le montrant marchant sur les hauteurs du site de Bibracte (Saône-et-Loire), l'ancien ministre du Redressement productif lors du quinquennat de François Hollande explique : "Le moment est donc venu pour moi, en homme libre, absolument libre, (...) de vous dire que j'ai pris la décision de me retirer de la course présidentielle."

A 59 ans, et après plusieurs tentatives de briguer la présidence, Arnaud Montebourg juge "inutile et désespérant d'ajouter du désordre à la confusion d'un trop grand nombre de candidatures", et précise avoir décidé de "ne soutenir aucun candidat", puisque ses propositions portées dans la campagne "ne sont pas partagées". Il est vrai qu'à gauche il y a du monde au portillon : Anne Hidalgo (très malmenée dans les sondages), Christiane Taubira (qui vient d'officialiser sa candidature), Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon (actuellement le mieux placé à l'extrême gauche dans les sondages), Fabien Roussel... "En mon âme et conscience, je ne souhaite pas participer à la dévalorisation de la démocratie dont nous avons besoin pour construire le futur", justifie l'ancien ministre.

Arnaud Montebourg va donc s'écarter de la présidentielle - qui se tiendra les 10 et 24 avril dans un contexte sanitaire incertain en raison de la pandémie de coronavirus - et reprendra sans doute ses activités de businessman. En effet, l'homme politique - marié à Amina Walter - avait repris des études pour se lancer dans le business de produits alimentaires Made in France. Un domaine dans lequel il a nettement plus de succès.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image