Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Je vous arrête tout de suite" : Bruce Toussaint recadré par Vincent Lindon en pleine interview

"Je vous arrête tout de suite" : Bruce Toussaint recadré par Vincent Lindon en pleine interview
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
22 photos
Président du 75e festival de Cannes, Vincent Lindon répondait aux questions de Bruce Toussaint ce mardi 17 mai sur BFMTV, en marge de l'ouverture de l'événement. Il était donc évident pour l'acteur de parler de cinéma. Et que de cinéma, n'en déplaise au journaliste...

Ça y est : la Croisette a revêtu ses plus beaux atouts charme à quelques heures du lancement de la 75e édition du Festival de Cannes. Après deux ans de Covid-19, l'événement le plus attendu du cinéma international s'apprête à débuter. À cette occasion, Bruce Toussaint s'est entretenu en duplex avec Vincent Lindon, président du festival. Un échange sympathique qui a toutefois tourné au vinaigre. Alors que l'acteur évoquait sa passion du 7e art et à quel point la tâche de choisir la Palme d'or serait difficile pour le jury, il a été interrompu par le journaliste au sujet de la sortie d'Elisabeth Borne, fraîchement nommée Première ministre, de Matignon.

Vincent Lindon n'a visiblement pas apprécié d'être stoppé net dans son discours pour un fait politique loin d'être une priorité d'après lui en plein festival de Cannes : "Je vous arrête tout de suite. Si vous croyez que je vais commenter la sortie de Matignon du Premier ministre le premier jour où je suis à Cannes..., a lancé Vincent Lindon à Bruce Toussaint le sujet abordé. Ce n'est même pas une question, ce n'est même pas un sujet."

Le présentateur de BFMTV a alors rebondi sur la question de la parité femme/homme au cinéma. Un thème honorable qui n'a fait qu'enfoncer un peu plus le journaliste aux yeux de son invité : "Vous ne voulez pas entendre ma réponse. Ça n'est pas un sujet pour moi, ce n'est même pas une question. J'étais dans Titane, mis en scène par Julia Ducournau. Je serai, au mois d'août, dans le prochain film de Claire Denis. Ça n'est même pas une question. (...) Vive les femmes, vive les hommes."

L'entretien s'est heureusement terminé sur une bonne note. Vincent Lindon s'est une nouvelle fois dit "fou de joie" et "enchanté" à l'idée de présider cette 75e édition du Festival de Cannes : "Je suis habité par une joie immense et il y en a marre de toujours se retenir et de ne pas pouvoir la dire. Donc là, sur cette terrasse, au soleil, aujourd'hui, ça n'enlève pas tous les tracas du monde, de la planète mais pendant 6 minutes là, ça ne changera rien que je ne vous dise pas que je suis content. Donc je vous le dis, je suis content, heureux et fier." On l'est au moins tout autant pour lui !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image