"Mes revenus ont baissé, je vis sur..." : Renaud Lavillenie sans concession sur ses difficultés financières
Publié le 21 novembre 2023 à 07:42
Par David Contreras | Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
C'est un sujet généralement tabou, mais Renaud Lavillenie joue cartes sur table lors d'une interview à la Tribune Dimanche. Le perchiste a évoqué sa situation financière et les difficultés qu'il a pu rencontrer au cours de sa carrière.
"Mes revenus ont baissé, je vis sur..." : Renaud Lavillenie sans concession sur ses difficultés financières
Renaud Lavillenie cash sur son train de vie
 
Renaud Lavillenie (France) - Saut à la perche Le perchiste français s'est confié à la Tribune Dimanche sur ses revenus
 
Renaud Lavillenie et sa compagne Anaïs - Soirée de gala World Athletics IAAF 2014 à Monaco le 21 novembre 2014 "Il y a eu des étapes, mais je me suis vite retrouvé à 100 000 euros annuels", explique Renaud Lavillenie
 
Renaud Lavillenie - Meeting International de Clermont-Ferrand "All Star Perche", le 20 février 2022. "Aujourd'hui mes revenus ont baissé, je vis sur mes économies et les contrats que j'ai encore", avoue le mari d'Anaïs Poumarat
 
Renaud Lavillenie et sa compagne Anaïs Poumarat - Soirée des Laureus World Sport Awards 2017 à Monaco le 14 février 2017. © Michael Alesi/Bestimage "Je commence à réadapter mon niveau de vie et à prospecter pour l'après", ajoute Renaud Lavillenie
 
Renaud Lavillenie lors des championnats d'Europe d'athlétisme à Munich, Allemagne, le 18 août 2022. © Imago/Panoramic/Bestimage
La suite après la publicité

On a beau être l'un des athlètes français les plus talentueux de l'histoire, il faut quand même faire attention à son portefeuille. Depuis le début de sa carrière il y a un peu moins de 20 ans, Renaud Lavillenie a dominé le saut à la perche de la tête et des épaules jusqu'à l'avènement du prodige suédois Mondo Duplantis. Le natif de Barbezieux-Saint-Hilaire (Charente) continue de performer au plus haut niveau et à 37 ans, il a encore faim de compétition avec comme objectif de participer aux Jeux olympiques de Paris l'an prochain.

Renaud Lavillenie, qui a été sans filtre sur sa personnalité très clivante il y a quelque temps, a bien voulu répondre aux questions de la Tribune Dimanche ce 19 novembre. Dans cette interview, le perchiste évoque un sujet souvent tabou dans le sport, l'argent. "Mon premier gain en meeting, ça devait être à 18 ans : 30 euros. (...) Puis ça passe à 150, 200, 300, 500 euros, puis à quatre chiffres...", explique le mari d'Anaïs Poumarat, avant d'évoquer la suite de sa carrière : "Il y a eu des étapes, mais je me suis vite retrouvé à 100 000 euros annuels. Pas en salaire mais en chiffre d'affaires, car j'ai monté une société avec l'aide du comptable de mon père. Ça m'a permis de capitaliser et de lisser quand mes revenus ont baissé."

Je commence à réadapter mon niveau de vie et à prospecter pour l'après

Le perchiste français, qui a gagné jusqu'à 1,4 millions d'euros en 2015, a pu financer sa maison avant la fin de sa carrière. "Une réussite personnelle. À côté de ça, j'ai pu faire deux ou trois placements. Aujourd'hui mes revenus ont baissé, je vis sur mes économies et les contrats que j'ai encore. Je commence à réadapter mon niveau de vie et à prospecter pour l'après. J'ai encore un peu de patrimoine pour me projeter. J'ai aussi fait partie des meilleurs, donc j'ai gagné de belles sommes", précise le père de 2 enfants, dont le petit Gabin, avec qui il passe d'adorables moments à la plage.

Renaud Lavillenie - Meeting International de Clermont-Ferrand "All Star Perche", le 20 février 2022.  Clermont-Ferrand International Meeting "All Star Perche", February 20, 2022. © BestImage, Frédéric Chambert / Panoramic / Bestimage

Renaud Lavillenie a su garder la tête sur les épaules malgré les sommes importantes qu'il a pu gagner. Et il s'est fait plaisir à quelques reprises. "J'ai six motos chez moi, des engins entre 5000 et 15000 euros que je peux revendre. Non, le plaisir que je me suis fait, c'est une Porsche, mais ça n'a pas été un achat compulsif", raconte l'athlète installé à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Mots clés
People People France Photo Sport Argent
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Peut-être passé pour un c*nnard" : Renaud Lavillenie sans filtre sur sa personnalité très clivante
"Peut-être passé pour un c*nnard" : Renaud Lavillenie sans filtre sur sa personnalité très clivante
9 novembre 2023
Cauet au tribunal avec sa compagne Nathalie : écarté de NRJ et sans revenus depuis 3 mois, il demande une indemnisation play_circle
Cauet au tribunal avec sa compagne Nathalie : écarté de NRJ et sans revenus depuis 3 mois, il demande une indemnisation
18 mars 2024
"Je n'arrive pas à y croire..." : Mort d'un champion du monde à 29 ans, Renaud Lavillenie est effondré et pleure son ami
"Je n'arrive pas à y croire..." : Mort d'un champion du monde à 29 ans, Renaud Lavillenie est effondré et pleure son ami
19 janvier 2024
Les articles similaires
MAISON DE STARS Antoine Griezmann, sa maison à 6 millions d'euros en plein Madrid : piscine et terrain de basket sur 400 m2
MAISON DE STARS Antoine Griezmann, sa maison à 6 millions d'euros en plein Madrid : piscine et terrain de basket sur 400 m2
11 janvier 2024
Tony Parker s'est bâti une fortune à plus de 200 millions d'euros, entre jolis coups et décision familiale délicate
Tony Parker s'est bâti une fortune à plus de 200 millions d'euros, entre jolis coups et décision familiale délicate
17 janvier 2024
Dernières actualités
Dernières news