Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Un incident entre joueuses" au PSG : Kheira Hamraoui a nouveau mise en cause par ses coéquipières

"Un incident entre joueuses" au PSG : Kheira Hamraoui a nouveau mise en cause par ses coéquipières
Par Justine Texier Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
21 photos
Un nouvel incident dans l'équipe féminine du PSG ! Ce samedi 23 avril, à quelques heures du choc en Ligue des Champions contre Lyon, une dispute importante a éclaté entre les joueuses sur la pelouse, qui ont dû être séparées par le staff tant le ton était monté entre elles. Une situation ultra-tendue confirmée par le club et qui se poursuit depuis l'agression dont a été victime Kheira Hamraoui en novembre dernier.

Ce n'était pas vraiment la façon dont leurs supporters auraient aimé qu'elles préparent leur match ! Alors qu'elles seront opposées ce dimanche 24 avril à l'équipe de Lyon pour un choc en Ligue des Champions, les joueuses de l'équipe féminine du PSG ont vécu une énième altercation violente entre plusieurs membres du groupe sur leur pelouse à l'entraînement, confirmée par le club dans un communiqué laconique.

En effet, pendant leur échauffement, Kheira Hamraoui, l'une des joueuses fortes du groupe, a interpellé à haute voix sa coéquipière Sandy Baltimore pour lui faire des reproches sur son jeu quelques minutes plus tôt. Des accusations qui n'ont pas plu à sa collègue, défendue par plusieurs autres joueuses et des insultes ont été échangées.

Pendant la brouille, qui parait plutôt classique d'un échauffement de football, le ton est tellement monté que le staff a dû séparer plusieurs jeunes femmes. Il faut dire que depuis novembre dernier, l'équipe du PSG n'est plus une équipe normale : en permanence sous tension, le vestiaire est divisé et remonté à bloc contre une de leurs coéquipières... la fameuse Kheira Hamraoui.

La jeune femme de 32 ans avait en effet été victime d'une agression début novembre, à coup de barre de fer dans les jambes. Un triste événement lié, selon la police, à ses relations avec des hommes mariés dont l'ancien international français Eric Abidal, qui avait vu son couple exploser après cela. Mais une agression qui a surtout retourné toutes ses coéquipières contre elle : en effet, pendant son audition, elle a accusé sans preuves certaines autres joueuses du PSG dont Aminata Diallo, placée en garde à vue puis relâchée sans aucune charge contre elle.

Le vestiaire a pris parti contre Hamraoui

Très choquée de cette dénonciation sans fondement, Aminata Diallo avait été soutenue par la plupart de ses coéquipières dont les talentueuses Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani, qui avaient marqué les esprits en février dernier. Alors qu'elles venaient de marquer un but en Equipe de France pour un match contre les Pays-Bas (Hamraoui n'y avait pas été conviée), elles avaient formé un A avec leurs doigts, confirmant ensuite sur W9 que ce geste rendait hommage à leur amie.

Toutes les deux ont d'ailleurs d'ores et déjà annoncé qu'elles ne resteraient pas au PSG si Kheira Hamraoui y était prolongée. Toutefois, il se murmure que le club chercherait de toute façon à se séparer de la joueuse cet été pour détendre tout son vestiaire sous pression. Pour le moment, cette dernière n'a finalement pas été retenue pour jouer à Lyon et a été vue avec ses proches les larmes aux yeux aux abords du terrain, sûrement fatiguée elle aussi d'être devenue l'objet de tant de soucis.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image