Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

50 Cent : Accusé d'avoir volé une chanson, il s'en fiche royalement

50 Cent le 10 avril 2012
5 photos
Lancer le diaporama

50 Cent est un rappeur très productif, il n'a de cesse de créer, d'inventer des sons, de rapper dessus. Et de recevoir des félicitations. Pourtant, parfois, il arrive qu'on lui reproche d'avoir pompé d'autres artistes sans autorisation, notamment des samples qu'il récupère par-ci par-là.

Et c'est de nouveau le cas ces jours-ci. L'Américain de 36 ans est accusé d'avoir samplé une chanson, sans avoir pris le soin de demander à l'auteur, sur un album qu'il a sorti gratuitement sur Internet il y a près de trois ans.

Robert Poindexter de The Persuaders, l'homme qui poursuit 50 Cent, clame que le rappeur le sait pertinemment, mais qu'il s'en fiche royalement.

Selon la plainte déposée à New York, Robert Poindexter accuse 50 Cent d'avoir volé un extrait de la chanson de son groupe Love Gonna Pack Up and Walk Out et de l'avoir utilisée sur le morceau Redrum. La chanson figure sur un album que 50 Cent mis en ligne gratuitement, et c'est de cet argument que se sert le rappeur millionnaire pour sa défense ! Poindexter explique : "50 Cent n'a pas nié l'infraction, mais il semble fonder sa défense uniquement sur le fait que cette réclamation est futile et sans importance étant donné que la version illégale n'a pas été exploitée commercialement, mais qu'elle a été mise gratuitement à disposition."

Gratuit ou non, Poindexter poursuit 50 Cent et demande des dommages et intérêts légaux dont le montant n'a pas été spécifié, ainsi que 600 000 dollars (454 000 euros) de dommages et intérêts punitifs.

50 Cent, de son côté, ne s'est toujours pas exprimé à propos de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image