Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adil Rami en colère face à la polémique : "Lâchez-moi la grappe !"

12 photos
Lancer le diaporama
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Depuis qu'il s'est engagé en Turquie, sous les couleurs de Fenerbahçe, Adil Rami n'avait plus trop fait parler de lui. Jusqu'à ce qu'il se trouve impliqué dans une polémique après la publication d'une photo et qu'il choisisse d'y répondre en vidéo, avec la répartie qu'on lui connaît.

Une photo et c'est l'emballement. Sauf qu'Adil Rami n'a pas sa langue dans poche et a choisi de riposter face à la nouvelle polémique dont il fait l'objet.

Plusieurs médias s'intéressent depuis quelques heures à la photo de profil du défenseur français de 33 ans sur sa page Instagram. L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille, licencié l'été dernier pour faute grave, y apparaît avec le maillot de son nouveau club turc, Fenerbahçe, effectuant un geste interprété comme étant celui du salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée.

Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée

Voyant la polémique prendre de l'ampleur, Adil Rami a choisi de riposter en publiant une vidéo sur sa page Instagram dans l'après-midi du jeudi 17 octobre 2019. Le champion du monde 2018 s'est filmé avec son smartphone, habillé d'un tee-shirt noir. "Salut les potos ! Enfin, sauf si maintenant c'est aussi interdit de dire ' Salut'... À tous ceux qui ont le jugement encore plus facile que la vérité , permettez-moi cette vidéo , photo ... Allez, salut !", a-t-il écrit en légende.

"Petite vidéo pour parler de ce qui se dit aujourd'hui en France dans les médias. On parle beaucoup de ma photo de profil qu'il y a sur Instagram. Sincèrement, franchement, lâchez-moi la grappe. Vous me fatiguez, c'est un truc de ouf !", a-t-il débuté sa vidéo. Adil Rami a ensuite expliqué que l'image qui suscite tant de réactions ne date pas d'aujourd'hui : "Cette photo, elle date d'il y a plus de deux mois, quand j'ai signé ici, à Fenerbahçe et je l'ai postée sur ma photo de profil Instagram y a un peu plus d'un mois, mois et demi. j'y peux rien, je l'ai postée, c'est comme ça, point." "Ça me fatigue. Je vais rester souriant et poli, mais ça ne me fait pas rigoler. (...) Si vous pouviez m'oublier un petit peu, ça serait cool", a-t-il conclu.

La polémique est accentuée par le fait que la photo de profil d'Adil Rami apparaît à côté de "#onlesauralesmechants". Délicat lorsque l'on connaît le contexte géopolitique tendu entre la Turquie et la Syrie.

Depuis son licenciement de l'Olympique de Marseille et son arrivée en Turquie,le Français n'avait pas fait parler de lui. A l'exception de son récent week-end à Londres, au début du mois d'octobre, où il a été repéré avec Chloe Sims, une starlette britannique de 37 ans aux fausses allures de Pamela Anderson. La star hollywoodienne s'était séparée d'Adil Rami en juin dernier après deux ans de relation, en déballant tout sur son infidélité.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel